Santé. Pour éviter la grippe… vous devriez éviter le stress !

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Elle fait parler d’elle ces jours-ci. Dans les journaux télévisés comme dans les pharmacies. La grippe a signé son retour pour ces derniers jours de 2017. On la présente comme inévitable. Mais y-a-t-il un moyen d’y échapper ?

Attention à l’épuisement

À défaut de méthode infaillible, il y a au moins quelques dispositions qui permettent sérieusement d’entraver le virus. Et en premier lieu, la vitalité de l’organisme. Le surmenage de ce dernier le rendrait beaucoup plus vulnérable aux attaques extérieures.

Ainsi, des membres de l’Université Carnegie-Mellon, établissement privé spécialisé en recherche et située à Pittsburgh (Pennsylvanie), ont observé le phénomène suivant : les personnes révélées comme stressées ou sujettes à divers problèmes au plan personnel sont deux fois plus à même d’être frappées par le virus grippal.

Rester positif

Comme pour confirmer un peu plus encore l’observation précédente, d’autres chercheurs américains de la New University of Kentucky de Lexington ont réalisé une étude complémentaire. Cette fois-ci, les sujets surveillés faisaient preuve d’optimisme et d’une attitude très positive. Sans stress ni pression.

Et, sans réellement de surprises finalement, les personnes en question se montraient très résistantes aux différents virus de l’hiver, grippe en tête.

Rôle du stress

Ce sont les hormones corticosurrénales, dans le cas d’un organisme affaibli, qui laissent le stress endommager le système immunitaire. De quoi ouvrir grand la porte à tous les tracas hivernaux (rhumes et maladies infectieuses notamment).

Mais des maladies que l’on soupçonnerait moins profitent également d’un organisme stressé et fatigué pour prendre leur quartier. C’est le cas de l’herpès et de certaines allergies.

Parmi leurs observations, les chercheurs constatèrent par ailleurs que les personnes les moins stressées avaient détruit quatre fois plus de virus que les autres.

Méditation et relaxation

Une fois le diagnostic établi, les dispositions à prendre sont donc relativement simples. Du moins, en théorie. Il s’agit ainsi de contrôler le stress en s’adonnant à des exercices de relaxation mais aussi à de la méditation. Une manière de diminuer par la même occasion les tensions physiques et psychologiques. Bien que son utilité soit contestée par quelques spécialistes, une cure de vitamine C sera une bonne alliée de vos exercices.

Moins de stress et plus d’optimisme, voilà peut-être bien votre première bonne résolution pour 2018 !

Crédit photo : Pixabay.com (CCO/OpenClipart-Vectors)
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

La démocratie directe suisse est-elle populiste ? Par François Garçon

François Garçon est président de Démocratie directe pour la France. Dans son livre "France, démocratie défaillante - Il est...

Spirit, La loi de Téhéran, Profession du père, La Métaphysique du berger, Les voleurs de chevaux, Sème le vent : au cinéma cette semaine

Spirit, La loi de Téhéran, Profession du père, La Métaphysique du berger, Les voleurs de chevaux, Sème le vent...

Articles liés

Santé. Sel : un allié ou un ennemi ?

Désigné comme l’un des coupables des maladies cardio-vasculaires, le sel est-il vraiment si mauvais pour la santé ? Ce documentaire passe en revue les controverses et découvertes de la science sur...

Fabrice Di Vizio : en guerre contre Big Brother

Fabrice Di Vizio est un des principaux opposants au pass sanitaire et à la surprenante gestion de la crise du gouvernement Macron. Pour Livre Noir,...

Applications de santé : attention à la collecte de vos données

Pas moins de 88 % des quelque 21 000 applications de santé mobile (mHealth) accessibles sur le Google Play Store comportent un code permettant...

Santé, conduite, délinquance, sécurité… Quels sont les pays les plus sûrs d’Europe ?

Une récente enquête menée par l’Ifop pour le site spécialisé Voyage avec Nous courant mai indiquait que 85% des Français comptaient passer leurs vacances...