Santé. Pour éviter la grippe… vous devriez éviter le stress !

grippe

Elle fait parler d’elle ces jours-ci. Dans les journaux télévisés comme dans les pharmacies. La grippe a signé son retour pour ces derniers jours de 2017. On la présente comme inévitable. Mais y-a-t-il un moyen d’y échapper ?

Attention à l’épuisement

À défaut de méthode infaillible, il y a au moins quelques dispositions qui permettent sérieusement d’entraver le virus. Et en premier lieu, la vitalité de l’organisme. Le surmenage de ce dernier le rendrait beaucoup plus vulnérable aux attaques extérieures.

Ainsi, des membres de l’Université Carnegie-Mellon, établissement privé spécialisé en recherche et située à Pittsburgh (Pennsylvanie), ont observé le phénomène suivant : les personnes révélées comme stressées ou sujettes à divers problèmes au plan personnel sont deux fois plus à même d’être frappées par le virus grippal.

Rester positif

Comme pour confirmer un peu plus encore l’observation précédente, d’autres chercheurs américains de la New University of Kentucky de Lexington ont réalisé une étude complémentaire. Cette fois-ci, les sujets surveillés faisaient preuve d’optimisme et d’une attitude très positive. Sans stress ni pression.

Et, sans réellement de surprises finalement, les personnes en question se montraient très résistantes aux différents virus de l’hiver, grippe en tête.

Rôle du stress

Ce sont les hormones corticosurrénales, dans le cas d’un organisme affaibli, qui laissent le stress endommager le système immunitaire. De quoi ouvrir grand la porte à tous les tracas hivernaux (rhumes et maladies infectieuses notamment).

Mais des maladies que l’on soupçonnerait moins profitent également d’un organisme stressé et fatigué pour prendre leur quartier. C’est le cas de l’herpès et de certaines allergies.

Parmi leurs observations, les chercheurs constatèrent par ailleurs que les personnes les moins stressées avaient détruit quatre fois plus de virus que les autres.

Méditation et relaxation

Une fois le diagnostic établi, les dispositions à prendre sont donc relativement simples. Du moins, en théorie. Il s’agit ainsi de contrôler le stress en s’adonnant à des exercices de relaxation mais aussi à de la méditation. Une manière de diminuer par la même occasion les tensions physiques et psychologiques. Bien que son utilité soit contestée par quelques spécialistes, une cure de vitamine C sera une bonne alliée de vos exercices.

Moins de stress et plus d’optimisme, voilà peut-être bien votre première bonne résolution pour 2018 !

Crédit photo : Pixabay.com (CCO/OpenClipart-Vectors)
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !