Musique et neutralité politique. La chanson « Mercy » respecte-t-elle le règlement de l’Eurovision ?

mercy_chanson

30/01/2018 – 06h20 Paris (Breizh-info.com)  – La chanson « Mercy » interprétée par le groupe Madame Monsieur et sélectionnée pour représenter la France lors du concours de l’Eurovision, le 12 mai prochain à Lisbonne, suscite la controverse d’un point de vue réglementaire. En effet, derrière le message humanitaire, des propos éminemment politiques qui enfreignent le règlement de l’Eurovision.

La petite Mercy est en effet née en mars 2017 sur un bateau de l’ONG SOS Méditerranée, qui sauve des migrants en mer et les amène en Europe dans la foulée – sans que les populations autochtones n’aient été interrogées.

« Cette chanson n’est pas moralisatrice, pas politique, mais met un visage sur ceux qu’on appelle les migrants.» explique le groupe, alors même que la question des migrants en elle même est éminemment politique.

Nous vous laissons découvrir les paroles ci-dessous :

Je m’appelle Mercy
Au milieu de la mer
Entre deux pays, Mercy

C’était un long chemin et Maman l’a pris
Elle m’avait dans la peau, huit mois et demi
Oh oui, huit mois et demi

On a quitté la maison, c’était la guerre
Sûr qu’elle avait raison, y’avait rien à perdre
Oh non, excepté la vie

Je suis née ce matin
Je m’appelle Mercy
On m’a tendu la main
Et je suis en vie
Je suis tous ces enfants
Que la mer a pris
Je vivrai cent mille ans
Je m’appelle Mercy

Si il est urgent de naître,
Comprenez aussi
Qu’il est urgent de renaître,
Quand tout est détruit
Mercy

Et là devant nos yeux y’avait l’ennemi
Une immensité bleue peut-être infinie
Mais oui, on en connaissait le prix

Surgissant d’une vague, un navire ami
A redonné sa chance à notre survie
C’est là, que j’ai poussé mon premier cri

Je suis née ce matin

Je m’appelle Mercy
On m’a tendu la main
Et je suis en vie
Je suis tous ces enfants
Que la mer a pris
Je vivrai cent mille ans
Je m’appelle Mercy

Derrière les sémaphores
Serait-ce le bon port ?
Que sera demain ?
Face à face ou main dans la main
Que sera demain ?

Je suis née ce matin
Je m’appelle Mercy

Le règlement de l’Eurovision stipule que « les paroles des chansons, ainsi que leur présentation, ne peuvent porter atteinte, ni au concours, ni à l’UER. Il est interdit d’inclure tout mot ou tout geste de nature politique ou assimilable. »

S’interroger sur l’avenir des migrants, savoir s’ils seront maintenus en Europe ou pas, et tout simplement aborder ce thème, qui divise dans toute l’Europe, peut donc être considéré – même si le groupe s’en défend – comme éminemment politique.

La victoire de cette chanson pour représenter la France à l’Eurovision, loin d’être le choix des téléspectateurs, est en réalité le fruit, tout d’abord, d’une sélection par France 2 – chaîne du service public –  parmi 1500 chansons envoyées. Puis d’une sélection par un jury en demi-finale, jury qui comptera pour 50% des voix, les autres 50% pour le vote des téléspectateurs, sachant que les résultats exacts n’ont pas été communiqués.

Etant donné la médiocrité musicale de cette chanson, le choix du service public et du Jury sélectionné peut pour le moins surprendre. Reste à voir désormais si les jurys européens, qui décideront dans quelques mois, voudront eux aussi imposer aux téléspectateurs la victoire d’une chanson pleurant sur le sort des migrants. Rappelons qu’en 2017, c’est Salvador Sobral, qui avait arboré un t-shirt « sos refugees » qui avait remporté la mise, et en 2015 Måns Zelmerlöw, engagé pour les LGBT, sans oublier Conchita Wurst l’année précédente.

« On ne peut pas ignorer l’impact qu’a l’Eurovision sur les masses, c’est bien cela le problème » nous explique un observateur qui rappelle que l’an passé,  182 millions de téléspectateurs ont assisté à la 62e édition en Ukraine. « En matière de propagande, une soirée de l’Eurovision vaut tous les discours politiques du monde, les annonceurs l’ont parfaitement compris. L’idée cette année, c’est d’imposer les migrants, non pas comme décision politique clivante, mais comme obligation humanitaire pour l’Europe. Et si en plus on peut faire valider cela en partie par le public, que demande le peuple ? »

A noter qu’afin de soutenir S0S Mediterranée, Madame Monsieur feront un concert caritatif le 5 mars 2018 au Petit Bain à Paris dont tous les bénéfices seront reversés à l’association. Mais bien sûr, rien de politique dans cette chanson !

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

16 Comments

  • Non, cette chanson n’est pas politique. Son intention l’est certainement, mais au premier degré elle est tout entière consacrée à une personne désignée. Et c’est bien là le vice du débat sur les migrants : individuellement, ils font pitié, collectivement, ils sont des envahisseurs. Ceux qui les aident ont en face d’eux des individus, ils expriment un sentiment de compassion vieux comme l’humanité. Les immigrationnistes malins centrent leur discours là-dessus (« je vois une personne en danger, je ne peux pas détourner les yeux… », comme s’ils ne savaient pas que leur attitude allait inciter des milliers d’autres à se mettre en danger sur des rafiots). Ils déguisent le politique en l’humanitaire.
    Mais bien entendu, 1+1+1+1, etc., cela finit par faire beaucoup de monde et les individus isolés finissent par former au sein de la société un groupe étranger qui soulève les inimitiés. C’est donc un problème politique auquel les pouvoirs publics devraient faire face — car le premier devoir de l’Etat est de défendre la collectivité nationale, pas de donner à manger à 1+1+1+1 etc. étrangers démunis.

  • Comme d’habitude : ENCORE UNE BOUSE pro migration , pro diversité , pro vivre-ensemble …. On commence à en avoir plein le fion de ce genre de tribune qui ne sert qu’à faire passer des messages politiques .
    C’est comme ces prétendus personnages  » préférés  » des français chaque année : du diversitaire , du coloré , de l’handicapé …. Toute ces manipulations dégoulinantes de sauce moraline me font vomir !

  • La bien-pensance ne va rien trouver à redire . Des propos politiques dans cette chanson dites vous ? NON , pour ceux-là seulement une chanson humaniste et rien d’autre que l’on va imposer à l’europe entière …!!!

  • L’ Eurovision est devenu un organe de propagande pour les médias soumis au système oligarchique, politique, financier qui dirige l’UE gangrénée par l’idéologie maçonnique. Ce groupe doit être disqualifié.

    • On parie ? Je pense au contraire qu’il a toutes ses chances tant il est politiquement correct. Si souvent étrillée à l’Eurovision, la France met toutes les chances de son côté ! A quelles reptations ne faut-il pas se livrer pour décrocher une médaille…

  • Une belle chanson sans doute « pauvre musicalement »  comme le dit le journaliste sans doute très averti dans sa tribune, je ne suis pas juge sur le sujet. J’ai trouvé cette chanson très belle, c’est tout et chacun se fait son opinion qui doit en rester là. L’Eurovision est de toutes façons une ânerie à mon sens , les votes sont de toutes façons politiques, les pays de l’est se favorisant entre eux traditionnellement peu importe la qualité de la production. Dire que l’eurovision A un poids politique c’est insensé les responsables politiques s’en cognent et l’opinion Publique aussi d’ailleurs. Il ne faut pas leur taper sur la tête les migrants ne laissent pas indifferents qu’on veille les accueillir ou les expulser le souci se trouve chez eux … pour ce qui est de la chanson laissez les artistes vivre leurs vies et fichez nous la paix avec vos sermons à quatre sous. Tout le monde s’en fiche .

  • Médiocrité musicale ???
    Qui est Brezih Info pour juger de cette façon une chanson ?
    Ceux qui voient là une démarche politique n’ont vraiment rien, mais alors rien compris à la musique et à la démarche du groupe…

  • Cette chanson est magnifique point barre
    Ceux qui contestent cela ont tout simplement un coeur en pierre

  • Je ne trouve pas que c’est une chanson pour l’eurovision elle ne casse vraiment pas de briques je suis déçu.. y en avait de bien mieux et entrainante et plus gaie.. Bref perdu d’avance