Une campagne d’information sur les risques liés à l’usage intensif des écrans

A LA UNE

06/02/2018 –06H45 Paris (Breizh-info.comL’usage croissant des écrans préoccupe de plus en plus les Français, qui sont de plus en plus nombreux à s’inquiéter des conséquences, aussi bien pour eux que pour leurs enfants (et leurs cerveaux).

71 % pensent que cet usage nuit à la qualité des relations, 69 % sont préoccupés par la présence des écrans dans la vie de leurs enfants et 59 % se considèrent comme dépendants (sondage Ifop pour Psychologies Magazine).

L’Institut d’Education Médicale et de Prévention a d’ailleurs décidé de lancer à ce sujet la première campagne nationale d’information sur le bon usage des écrans.

L’usage des écrans, nouvel enjeu de santé publique

Chaque foyer français dispose en moyenne de 5,5 écrans ( Observatoire de l’équipement audiovisuel des foyers – résultats du 1er semestre 2017) . La France compte 45,7 millions d’internautes. En 2016, près de 8 Français sur 10 ont visionné chaque jour des programmes de télévision et ils y ont consacré en moyenne 3h52.

Chaque jour, 24,3 millions de personnes se connectent à Internet depuis leur mobile et 26,5 millions se connectent aux réseaux sociaux… Le temps consacré aux écrans ne cesse de croître pour atteindre aujourd’hui 5,07 heures par jour.

Quand on connaît l’impact de la sédentarité sur bon nombre de pathologies, au premier rang desquelles les maladies cardio-vasculaires, on comprend à quel point cette omniprésence des écrans dans notre quotidien est devenue un enjeu de santé publique majeur.

Selon l’OMS, la sédentarité est ainsi le quatrième facteur de risque de décès dans le monde et est responsable de plus de trois millions de décès chaque année.

Les risques liés au « trop d’écrans »

La pratique intensive de l’usage des écrans constitue un réel danger en raison de son impact sur :

– la santé : troubles musculo-squelettiques, troubles du sommeil, fatigue oculaire, migraines, alimentation déséquilibrée et problèmes de poids, risque cardio-vasculaire accru…

– la vie sociale : isolement, désintérêt pour toute activité extérieure aux écrans, dégradation ou rupture des liens sociaux pouvant menacer la relation amoureuse, la vie familiale, la carrière ou les études

– l’équilibre psychologique : stress, anxiété, trouble de l’humeur, mal être, agressivité, sentiment de culpabilité…

Un site Internet pour tenter d’apporter des réponses

L’Institut d’Education Médicale et de Prévention a sur ce sujet lancé un site Internet tentant d’apporter une information neutre et objective sur l’usage des écrans : qu’est-ce qu’un usage excessif des écrans ? Quelles en sont les causes et les conséquences ? Quel est l’impact des écrans sur notre cerveau ? Comment savoir si l’on est dans un usage nocif ? Comment limiter ses risques ?.

Le site prodigue également des conseils – un peu à la manière des sites alertant sur les dangers de la dépendance à l’alcool, au tabac, aux paris en ligne, etc . Derrière le site, on retrouve des médecins, des professeurs, des psychiatres mais aussi le Professeur Pierre-Marie Lledo, directeur du Département de Neuroscience à l’Institut Pasteur.

Pour compléter ce site Internet, bien réalisé, on pourra le faire avec la lecture d’un livre majeur, celui de Michel Desmurget intitulé « TV Lobotomie » – qui décrit les ravages de la télévision sur les cerveaux, et notamment sur ceux des plus jeunes.

Les écrans : un danger pour les enfants de 0 à 4 ans [Vidéo]

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Le migrant clandestin étant rentré sur la pelouse lors d’OM-PSG…laissé libre

Dimanche soir avait lieu le match entre l'Olympique de Marseille et le PSG, pour le compte du championnat de...

Rennes Métropole. Ces 33 maires de gauche qui veulent toujours plus de migrants en Bretagne et en France

Alors que les sondages, comme les intentions de vote, témoignent chaque jour d'un souhait majoritaire des Français d'en finir...

Articles liés