Locarn. La société hyper-industrielle, par Pierre Veltz, vendredi 16 février

veltz

13/02/2018 – 07 h 20 Locarn (Breizh-info.com)  – Vendredi 16 février 2018, l’Institut de Locarn, propose une rencontre avec Pierre Veltz, ingénieur et sociologue, sur le thème de la société hyper-industrielle. Ce dernier a reçu le prix du livre d’économie 2017 pour son ouvrage « La société hyper-industrielle. Le nouveau capitalisme productif » paru aux éditions du Seuil.

Voici la présentation de l’ouvrage : 

La sortie du monde façonné par l’industrie de masse du xxe siècle ébranle toute la société française. Quel sera le nouveau monde de la globalisation et de la révolution numérique ? Prenant le contrepied des analyses les plus répandues – désindustrialisation, passage à une société de services –, Pierre Veltz décrit une situation où les services, l’industrie et le numérique convergent vers une configuration inédite : le capitalisme  » hyper-industriel « . Cette convergence se déploie à l’échelle mondiale, faisant émerger une nouvelle économie, mais aussi une nouvelle géographie. Un grand partage se dessine, entre un archipel de pôles ultra-connectés et des mondes périphériques résiduels. Grâce à l’intensité de la redistribution, l’Europe et la France échappent pour l’instant aux formes les plus brutales de cette dislocation. C’est un atout immense qu’il faut préserver et consolider.

Le concept de « société post-industrielle » a été proposé dans les années 1960 – 1970 notamment par Daniel Bell.

« Il ne s’agissait pas de la fin d’une ère (industrielle) et du début d’une autre (services généralisés) mais un entrelacement, ou encore d’une sédimentation. Ainsi, un Internaute d’aujourd’hui fait appel à un service télématique (tertiaire), consomme de l’énergie (secondaire) et se nourrit (primaire – ère agraire) » explique l’Institut de Locarn.

 

Le conférencier développera ses constats et les perspectives qu’ils impliquent pour l’économie bretonne notamment dans le cadre de la mondialisation.

 Il tentera de répondre aux questions essentielles : 

  •  Rétraction de la chaîne de valeur ?
  • Échanges accrus entre la Chine et les Pays développés.
  • Les atouts de l’Union Européenne et de l’Euroland.
  • Demain, quels emplois, quels produits ?
  • Comment gérer l’attribution des gains de productivité dans le cadre du triptyque Possédants / Consommateurs / Exclus, comme le nomme Marc Augé (L’avenir des Terriens / A. Michel 2017).
  • Les atouts de la culture socio-économique bretonne.

Horaire:

14h30 : Accueil des participants
15h00 : Début de la conférence
19h00 : Buffet

Inscriptions ici

Pierre Veltz, Ingénieur, économiste et sociologue a mené un double parcours de praticien et de chercheur. Après un début dans l’administration de l’Équipement, il s’oriente vers les sciences sociales. Il crée et dirige le Laboratoire techniques territoires et sociétés (CNRS). De 2000 à 2005, il dirige l’École des Ponts. En 2008, il est nommé directeur de la mission Grand Paris, puis en 2010 PDG de l’Établissement public de Paris-Saclay, pour piloter ce grand projet de cluster francilien. Ses travaux de recherche portent sur les transformations des formes productives et les dynamiques de développement des territoires. Il a publié notamment « Mondialisation, villes et territoires. L’économie d’archipel » (PUF  1996, réédité 2014) « Des lieux et des liens » (Éditions de l’Aube, réédition 2012), « Paris, France, Monde » (Editions de l’Aube, 2012). Il a reçu le Grand Prix de l’Urbanisme en 2017. 

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine