marsault

Vous n’en pouvez plus des discours politiquement corrects dans votre radio, à la télévision, ici ou là sur Internet ? Vous avez besoin de reprendre un peu de souffle ? Alors jetez vous sur le fruit de la rencontre entre le dessinateur Marsault et Papacito (animateur du site FDP de la mode) , qui publient chez Ring une bande dessinée intitulée : FDP de la mode. Tome 1 : Enculés, va !

Le ton est donné d’emblée, avec une assistante sociale qui tente désespérément et avec humanisme de s’occuper de Mamadou, « jeune en difficulté » qu’elle assiste sans réussite, avant que le personnage d’Eugène ne vienne remettre un peu d’ordre dans tout cela.

Cet album dessiné, c’est un concentré de haine, d’insultes, de violence, de satire aussi. Et du rire en barre, bien entendu, pour ceux qui ont un brin d’humour et de second degré of course, pas pour les vierges effarouchées qui vont s’offusquer des propos absolument incorrects tenus dans cet ouvrage.

Un style sans fioriture, des dessins qui plaisent et qui rappellent une époque où les dessinateurs et les caricaturistes avaient encore un peu de c….

Et c’est un style qui plait si l’on s’en tient au nombre de ventes réalisées, mais aussi à la foule qui se presse en nombre à chaque fois que Marsault fait une dédicace quelque part, sans pourtant bénéficier des grands canaux médiatiques, signe qu’une partie de la population n’est plus connectée à eux.

L’ouvrage est court (40 pages) mais sera suivi d’un plus long d’ici à deux ans, comme Marsault l’a expliqué sur Facebook

Raison de plus pour vous jeter sur cet ouvrage – qu’on a trouvé bien mieux entre nous que le « dernière pute avant la fin du monde » , dans la ligné de Breum, et en attendant avec impatience les suivants !

Pour le moment, nous ne savons pas si des dédicaces auront lieu en Bretagne, mais vous pouvez vous tenir informé ici.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine