page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ferry à hydrogène. Le projet écossais qui devrait inspirer la Bretagne

La révolution énergétique suit son cours. Mais pas au même rythme selon les pays. Le gouvernement écossais a fait du sujet une priorité. En accordant notamment un financement pour une étude de faisabilité quant à la mise en service d’un ferry alimenté par hydrogène.

Question d’avenir

L’Écosse dispose de plusieurs lignes maritimes à destination de ses nombreuses îles. Des communautés insulaires desservies par des ferries, ces navires dédiés au transport de passagers comme de véhicules.

Dans le cadre de son programme de transition vers des infrastructures à faible émission de CO2, le gouvernement écossais a apporté un soutien financier de taille à une étude de faisabilité. Cette dernière va porter sur la détermination des besoins techniques et commerciaux quant à la construction d’un ferry propulsé à l’hydrogène.

L’étude en question, soutenue par le FEDER (Fonds européen de développement régional), doit être achevée d’ici juin 2018.

Des points techniques

Cependant, plusieurs défis techniques restent à relever pour les ingénieurs. La production et le transport de l’hydrogène mais aussi le stockage énergétique sont autant de points qui demandent à être peaufiner.

L’idée générale consiste à utiliser une pile à hydrogène pour accumuler l’électricité produite par les parcs éoliens écossais afin d’alimenter ensuite les moteurs du navire.

Dans le cas où le rapport qui découlera de l’étude s’avérerait concluant, la mise en chantier ne tarderait pas. Le but affiché étant une mise en service effective du ferry au début de l’année 2020. Les travaux de recherches ont été confiés au consortium britannique Point and Sandwick, acteur majeur de l’énergie au Royaume-Uni. Six autres sociétés du secteur privé et une société publique spécialisée dans le maritime font également partie de l’aventure.

En cas de réussite, le projet écossais pourrait bien faire des émules. En Norvège, le gouvernement entend lancer ce même type de navire pour 2021. En Bretagne, il pourrait également en être ainsi pour la liaison entre Ouessant et le continent avec un navire de taille bien moindre cela dit (35 mètres). À la différence près qu’en ce qui concerne les Bretons, aucune politique locale d’envergure ne vient appuyer l’initiative. Mais on a les prérogatives que l’on mérite…

Crédit photo : Pixabay.com (CCO/Kasman)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Politique

Seul parti autonomiste de Bretagne à se présenter, le Parti Breton nomme 13 candidats pour les élections législatives 2024, dont un à Paris !

Découvrir l'article

Carnac, Patrimoine

La Bretagne secrète : Explorer les lieux méconnus de la région

Découvrir l'article

Environnement

Navires, Marins, Tonnages…Un panorama inédit des activités de pêche bretonne

Découvrir l'article

Tribune libre

6 propositions pour une Bretagne autonome, identitaire, sûre et prospère [L’Agora]

Découvrir l'article

Immigration, Local, Locminé, PLOËRMEL

Boboïsme parisien : pour Yvan Le Bolloc’h, les habitants de Plumelec “n’ont jamais vu un arabe”

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Bretagne. La liste des festivals à découvrir en cet été 2024

Découvrir l'article

A La Une, Tribune libre

Législatives 2024. Plutôt Jordan Bardella que le Péril rouge ! [L’Agora]

Découvrir l'article

Economie

Palmarès du neuvième concours régional des produits cidricoles de Bretagne

Découvrir l'article

Politique

Législatives 2024. Les candidats Reconquête Bretagne soutiennent l’union des droites

Découvrir l'article

Economie, Social

Saupiquet Quimper : Sous direction italienne, une fermeture de l’usine envisagée d’ici fin 2024, 155 emplois menacés

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky