staline

Les éditions Perrin continuent leur  travail de traduction d’ouvrages étrangers de premier plan avec  la publication “Dans l’équipe de Staline” de l’historienne américaine  Sheila Fitzpatrick.

Cette dernière nous propose une analyse très approfondie  du réseau de dignitaires communistes sur lequel s’appuya Joseph Staline de 1920 jusqu’à 1953. Des hommes qui ont permis au successeur de Lénine de se maintenir à la tête de l’Union soviétique pendant trente ans. Une douzaine de membres en permanence, qui réussirent presque miraculeusement aux grandes purges notamment.

Pour la première fois, les relations entre Staline et son « équipe » sont expliquées, ce qui constitue une nouvelle approche du gouvernement de l’URSS. Le livre est particulièrement intéressant, car il permet de faire mieux connaissance et de mieux cerner  les hommes qui entouraient Staline, des hommes qui lui vouaient, aussi par peur, une fidélité absolue

Un lexique imposant recense en fin d’ouvrage l’ensemble de ces personnalités, et une bibliographie impressionnante montre tout le sérieux apporté à ce travail de l’historienne américaine. Il s’agit d’un ouvrage éclairant sur l’entourage et les relations entretenues avec le boucher de la Russie.

staline2

Présentation de l’éditeur :

L’omniprésence de Staline au sein de l’Union soviétique a longtemps été l’alpha et l’oméga des réflexions sur le fonctionnement politique de l’Etat rouge. C’était passer à côté d’un phénomène resté jusqu’ici très largement inaperçu : l’importance et les responsabilités d’un groupe d’hommes fidèles et remarquablement efficaces depuis la fin des années 1920 jusqu’à la mort du dictateur en 1953. En s’appuyant sur une vaste documentation issue des archives russes récemment déclassifiées, Sheila Fitzpatrick offre la première recherche sur cette dizaine de camarades dévoués, qui travaillaient étroitement avec leur chef, étaient écoutés de lui et constituaient son cercle familial et social.

Cette équipe, dont Staline était le capitaine, comprenait notamment son dauphin, Molotov, resté à ses côtés, alors même que sa femme était arrêtée et exilée ; Beria, rusé chef du sinistre NKVD ; Ordjonikidzé, qui dirigeait le complexe industriel soviétique avec un flair entrepreneurial remarquable ; Andreev, qui orchestrait les grandes purges provinciales tout en écoutant Beethoven sur un Gramophone portable ; ou encore Khrouchtchev, qui démantèlera finalement l’équipe quatre ans après la mort du Vodj.
Ainsi se dessine une tout autre image de Staline, replacé dans son milieu, mais également des dignitaires de l’Union soviétique, acteurs engagés de la révolution prolétarienne. Notre compréhension de la façon dont l’Union soviétique a été gouvernée pendant la plus grande partie de son existence s’en trouve radicalement transformée.

Sheila Fitzpatrick est professeur d’histoire à l’université de Sydney et professeur émérite d’’histoire moderne à l’Université de Chicago. Ancienne présidente de l’Association américaine pour l’avancement des études slaves et co-éditrice du Journal of Modern History, elle est l’auteur de nombreux ouvrages et articles sur la Russie soviétique, dont The Russian Revolution, Everyday Stalinismet Tear Off the Masks !

Dans l’équipe de Staline, de si bons camarades – Sheila Fitzpatrick – Perrin – 25€

Crédit photo : Wikipedia commons (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine