A Nantes, une librairie pour nos enfants terribles

Une de ces histoires qui ont des allures de conte…

Il y a plusieurs années Monsieur et Madame Morice se voient confier la librairie « Les Enfants terribles » créée par Monsieur Laval dans quartier de la cathédrale. Cette référence à Jean Cocteau sera conservée, reste à continuer cette aventure en un temps où le tout écran est roi.

D’emblée les parents sont décomplexés. Qui ne s’est pas déjà senti gêné, en effet, quand son chérubin se met à courir et à déambuler dans les rayons ? Quels parents n’ont pas déjà subi le regard réprobateur d’autres clients quelque peu agacés par les rires et les agitations enfantines ? Quelle mère de famille ne s’est jamais entendu dire : « Il est plein de vie ! » avec un sourire ambigu ? Bref, vous n’avez alors qu’une idée en tête : sortir de cet enfer, et votre enfant aussi.

Aux Enfants Terribles, le lieu leur est dédié… Des rayonnages accessibles, cartels simples comme à la médiathèque, pour identifier les thèmes ; couleurs chatoyantes et ludiques.

Mais ne vous y trompez pas, votre enfant ne sera pas roi pour autant. Il y sera bien accueilli mais avec le respect des règles à suivre. Tout a été pensé pour lui.

On trouvera une partie documentaire pour les 6-12 ans, puis en se dirigeant vers le fond vous longerez tous les rayons de contes et romans pour tous âges. Au centre de la librairie, un espace confortable aménagé dans l’esprit d’une petite cabane avec jeux de sociétés, jeux éducatifs (Haba, Djeco, Smart) et marionnettes.

Un coin est également dédié à la musique, on y déniche les CD de L’Autre Production. A la demande, il vous est possible de les écouter. Vous trouverez également les livres disques (Père Castor, Gallimard, Didier Jeunesse).

Ici, il y a toujours quelqu’un pour vous guider, vous présenter les livres.

Cette démarche se poursuit à l’étage : quelle satisfaction de voir des rayons destinés à la langue des signes, des livres sur le handicap ! On note aussi une ouverture sur les livres étrangers (anglais, espagnol, italien…). Le reste de la pièce est consacré à des expositions d’artistes locaux, en ce moment le plasticien… et l’illustratrice Florence Foix. Les œuvres sont à hauteur d’enfant.

Cerise sur le gâteau, on découvre une petite pièce, au plafond bas, avec banquettes, coussins et petites tables, un endroit aménagé pour accueillir tous les samedis, gracieusement, les enfants le temps d’une animation (Jean-Pierre Quirion et son castelet par exemple). Celles-ci sont proposées par tranche d’âge, via Facebook. Il faut s’inscrire, autant dire qu’il faut tirer « plus vite que son ombre » !

Alors, chers parents, n’hésitez plus… éteignez les tablettes et les portables et filez à cette librairie avec votre progéniture. Accompagnez-les dans ce rapport décontracté aux livres, laissez-leur le temps de s’asseoir sur les banquettes et de découvrir la multitude d’univers qui leur est proposée.

Repartez avec le livre choisi, et ainsi permettez-leur de s’affirmer et de construire ce lien indéfectible avec des histoires qui feront parties à jamais de la leur.

Il nous plaît d’imaginer, avec ma fille, que lorsque les portes de la librairie se ferment, tous les personnages des contes s’animent… Et pourquoi pas ?!

Élisa M.

* Librairie « Les Enfants terribles » 17, rue de Verdun 44 00  Nantes Tel : 02 51 82 02 15
Lesenfantsterribles.hautefort.com
Horaires/ Mardi au Samedi : 10h00-19h00