Santé. La découverte que les consommateurs de drogue vont apprécier

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

La médecine viendra-t-elle un jour à bout de la toxicomanie ? Si la partie n’est pas gagné, une nouvelle découverte pourrait toutefois changer la donne pour les drogués et plus généralement tous ceux soumis à une addiction. En tout genre.

Stopper la dépendance

Tandis que les opiacés ont encore causé la mort de 42 000 individus aux États-Unis en 2016, un nouvel antidote chimique est en passe d’être mis au point pour lutter contre la dépendance. Il s’agit cette fois de cibler les circuits neuronaux de la dépendance elle-même.

Présenté sous le nom de OV329, le procédé a été testé sur des animaux et cherche ainsi à réduire fortement l’envie de consommer de la drogue. Des essais concluants qui confèrent de l’espoir aux chercheurs. Car c’est le phénomène de dépendance au sens large qui pourrait alors être endigué. Y compris l’addiction aux aliments et aux jeux d’argent.

toxicomanie

C’est un chimiste de l’Université Northwestern à Evanston, dans l’Illinois, qui a développé OV329. Des tests sur des êtres humains devraient avoir lieu dans un futur proche et de nombreux autres scientifiques se sont intéressés aux premiers résultats.

Nouvelle approche du problème

La plupart des médicaments existants contre la dépendance tentent de contrer les effets de drogues spécifiques. Par exemple, la buprénorphine, utilisée dans la lutte contre la dépendance aux opioïdes, se lie aux récepteurs opioïdes sans donner autant d’euphorie que les opioïdes.

Mais ce mécanisme de compensation de la dépendance montre vite ses limites car les toxicomanes cherchent à retrouver le même niveau de satisfaction avec le médicament. Ce qui conduit régulièrement à des surdoses du traitement et ne résout finalement pas l’addiction initiale. Les excès de méthadone sont une situation souvent rencontrée chez les drogués.

toxicomanie

L’intérêt du OV329 est donc de s’attaquer au problème sous un angle différent. Ce nouvel antidote bloque une enzyme, appelée GABA-AT, qui décompose le GABA. Ce neurotransmetteur « inhibiteur » tend à éviter le déclenchement de certains neurones. Ainsi, le besoin est tout simplement inexistant.

Work in progress

Toutefois, la prudence doit être de mise car un médicament similaire basé sur le même principe a déjà été commercialisé pour traiter l’épilepsie en calmant les neurones hyperactifs. Également testé comme anti-addictif, ses résultats sur les patients furent mitigés. De plus, la prise de fortes doses était nécessaire.

Cependant, selon son créateur Richard Silverman, OV329 serait dix fois plus puissant que le traitement antiépileptique. Les rats cocaïnomanes ou dépendants à la nicotine qui se sont vu administrer OV329 ont eu leurs pointes de dopamine neutralisées. En clair, le besoin de compensation addictive a été bloqué. Des avancées encourageantes. À condition que les scientifiques en fassent bon usage…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1,...

Contre le Pass sanitaire. Manifestation à Saint-Brieuc le samedi 31 Juillet à 14H

A Saint-Brieuc comme partout en dans le reste de la Bretagne et en France, la manifestation du 24 juillet...

Articles liés

Santé. Sel : un allié ou un ennemi ?

Désigné comme l’un des coupables des maladies cardio-vasculaires, le sel est-il vraiment si mauvais pour la santé ? Ce documentaire passe en revue les controverses et découvertes de la science sur...

Fabrice Di Vizio : en guerre contre Big Brother

Fabrice Di Vizio est un des principaux opposants au pass sanitaire et à la surprenante gestion de la crise du gouvernement Macron. Pour Livre Noir,...

Applications de santé : attention à la collecte de vos données

Pas moins de 88 % des quelque 21 000 applications de santé mobile (mHealth) accessibles sur le Google Play Store comportent un code permettant...

Santé, conduite, délinquance, sécurité… Quels sont les pays les plus sûrs d’Europe ?

Une récente enquête menée par l’Ifop pour le site spécialisé Voyage avec Nous courant mai indiquait que 85% des Français comptaient passer leurs vacances...