Nous l’évoquions ce matin, Robert Ménard, maire de Béziers et ancien président de Reporters sans frontière, a été violemment agressé, samedi, en Gironde, sous le regard hilare d’élus de gauche et d’extrême gauche présents dans la contre-manifestation qui s’était organisée pour empêcher une réunion sur le thème de l’Union des droites de se tenir.

Agression de Robert Ménard : minimisation de la presse, silence des politiques

Nous avons joint par téléphone ce lundi Robert Ménard, afin de recueillir directement ses commentaires et impressions suite à cette agression, sous l’oeil de forces de l’ordre passives, qui lui vaut quelques jours d’ITT.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine