Contrairement aux idées reçues, l’air que l’on respire dans une voiture peut être jusqu’à 6 fois plus pollué qu’à l’extérieur (selon l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur).

L’air est chargé de particules et d’impuretés plus ou moins polluantes (pollen, poussières, gaz d’échappement, etc.) qui s’accumulent à l’intérieur du véhicule si celui-ci n’est pas ventilé efficacement. Ces agressions extérieures peuvent s’avérer responsables de baisses de la concentration, de réactions allergiques, de maux de tête, ou encore de nausées pour tous les occupants de la voiture.

Être enfermé dans sa voiture ne protège pas totalement de la pollution extérieure, un filtre en bon état est donc indispensable.

Le filtre d’habitacle, une barrière efficace pour stopper les polluants extérieurs

C’est pour lutter contre les agressions extérieures que 98% des véhicules neufs sont systématiquement équipés de filtres d’habitacle. Le filtre offre une barrière empêchant l’entrée de particules nocives et leur accumulation à l’intérieur du véhicule. Mais pour que le filtre joue pleinement son rôle,  il doit être changé chaque année ou tous les 15 000km.

Malgré son importance, les automobilistes sont peu nombreux à en connaître son utilité et encore moins à savoir où il se trouve.

Certaines sociétés proposent à leurs clients un nouveau service avec un diagnostic gratuit de leur filtre d’habitacle ainsi que la pose d’un nouveau filtre en cas de besoin (49,90€ chez Carglass par exemple)

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine