hidemyass

La société Hidemyass veut révolutionner le monde du VPN (Virtual Private Network) en permettant notamment, dans sa nouvelle version, de changer d’adresse IP très rapidement.

Début mai, un sondage réalisé auprès de deux mille français a révélé que 66 % des répondants ont cité le gouvernement, la police et les Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI) comme susceptibles, selon eux, d’avoir accès à leurs données personnelles en ligne et à leur historique. Fait étonnant, 48 % des personnes interrogées pensent que la vie privée n’est pas un droit humain fondamental. Cette étude a été menée par Censuswide pour HideMyAss! en mai 2018, auprès de 8 102 personnes au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, en France et en Allemagne.

Changer d’IP en un clin d’œil

L’IP Shuffle (pas dispo sur IOS), est une nouvelle fonctionnalité du VPN de HMA qui permet de changer régulièrement, et de façon aléatoire, l’adresse IP d’un utilisateur. Un peu comme une téléportation en ligne, les internautes sautent d’un emplacement à un autre, ce qui rend le suivi de leur navigation très difficile, l’entreprise possédant 890 serveurs sur plus de 280 emplacements, et dans plus de 190 pays.

IP Shuffle s’associe parfaitement à une autre mise à jour importante, l’Arrêt d’Urgence, aujourd’hui disponible sur toutes les plateformes Windows et Mac. Cette fonctionnalité interrompt la connexion Internet dès lors que le serveur VPN se déconnecte, pour apporter un véritable mécanisme de sûreté.

De plus, le Mode Localisation a connu une refonte complète, afin de choisir facilement et mettre en favori les meilleures localisations de serveurs dans le monde pour les activités VPN préférées des utilisateurs, telles que le streaming ou le Peer-to-peer. Et ce n’est pas fini, la version 4.0 s’accompagne aussi d’une règle de connexion baptisée Réseaux de Confiance (disponible sur mac). Cette fonctionnalité permet à l’internaute de sélectionner les réseaux sur lesquels il ne veut pas que le VPN se connecte.

« La technologie a permis, comme jamais auparavant, la surveillance de masse et l’accomplissement de crimes. A l’inverse, les consommateurs, qui ont besoin d’une plus grande vie privée et sécurité en ligne pour se protéger, peuvent aussi bénéficier des bienfaits de la technologie, comme un VPN, explique Brad Pool, porte-parole de HideMyAss!. Des lois récentes, comme Hadopi et le RGPD (Règlement général sur la protection des données), ont créé un vent de confusion, de panique et, soyons honnêtes, de colère. Cependant, elles ont parallèlement participé à une prise de conscience sur les droits de l’homme quant aux activités en ligne. Mais la vie privée et la sécurité sont toujours peu considérées par les entreprises qui partagent, ou stockent, des informations personnelles et activités en ligne, parfois même sans que l’utilisateur ne soit au courant. Les mises à jour de la version 4.0 ajoutent une nouvelle couche de sécurité, afin de nous aider à faire face aux internautes trop curieux et aux cybercriminels. »

SecurWeb #2 – Vers la protection de toutes vos données : le VPN

La protection en ligne, fondamentale

Tous les serveurs de la société sont entièrement chiffrés, grâce à une fonctionnalité appelée Chiffrement Complet du Disque. Cela permet de se protéger des vols physiques des lecteurs de serveurs VPN, ainsi que des détournements de données sensibles. Ce chiffrement les protège de menaces potentielles, telles que les duplications suspicieuses par des parties tierces, les installations frauduleuses de micro, et la compromission de données par des hackers.

La version 4.0 de HMA! est actuellement disponible dans 27 langues sur une sélection de plateformes, dont Windows, MacOs, iOS et Android. Son coût s’élève à 5,99€ par mois pour un abonnement de 12 mois, pour des connexions sur 5 appareils en même temps.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine