Russie. Censure d’Internet : Poutine plus fort que les VPN ? [Vidéo]

A LA UNE

Un élevage de lapins en cage du Morbihan dénoncé par L214 à la veille d’un débat parlementaire sur le bien-être animal

Ce mercredi, l'association L214 présente de nouvelles images d’enquête filmées fin août 2020 dans un élevage en cage de...

Des milliers de Flamands défilent contre la « Coalition Vivaldi » et la tentation totalitaire belge

Dimanche 27 septembre au matin, plusieurs milliers de militants et sympathisants des nationalistes flamands sont venus en voiture des...

CNews. Éric Zemmour (S2) : cette année encore, il bat des records d’audience et réinvente l’info

Soir après soir, la mine de Zemmour est plus réjouie. On parierait qu’il vient de lire les audiences de...

Jean-Yves Le Gallou : « La France : encore une démocratie ou en voie avancée de dictature ? » [Interview]

Jean-Yves le Gallou, animateur de l'émission I-Média et entre autres fonctions président de la Fondation Polémia, vient de sortir...

Philippe-Joseph Salazar (Suprémacistes) : « Avec Charlottesville, l’internationale blanche a pris ses marques » [Interview]

Nous vous avons présenté samedi un excellent livre baptisé « Suprémacistes », l'enquête mondiale chez les gourous de la...

La Russie va interdire l’usage des principaux VPN dans un délai d’un mois. Il ne sera donc plus possible aux internautes russes de contourner la censure. Enfin presque…

Russie : fin de partie pour les VPN

La libre consultation d’Internet risque de ne devenir qu’un vieux souvenir en Russie. Le gouvernement russe a menacé de bloquer d’ici un mois les neuf grands fournisseurs de VPN (Virtual Private Network) ayant refusé d’appliquer les politiques de censure de l’État. Cette annonce – la dernière en date concernant la politique russe de limiter l’accès aux contenus d’Internet – constitue un pas supplémentaire vers le modèle de censure chinois. Une Chine dont la « Grande muraille numérique » bloque certains sites étrangers et interdit Google et Facebook.

Quant à la Russie, en mars dernier, dix des principaux fournisseurs de VPN avaient reçu l’ordre de connecter leurs serveurs au système informatique du gouvernement russe, utilisé pour empêcher l’accès local à une liste noire de sites interdits. Les fournisseurs de VPN en question comprenaient NordVPN, ExpressVPN, VyprVPN, HideMyAss !, Kaspersky Secure Connection, Hola VPN, IPVanish, KeepSolid, OpenVPN et TorGuard.

Sur les dix fournisseurs VPN, cependant, seul Kaspersky (basé en Russie) s’était plié aux injonctions du gouvernement russe en acceptant de connecter ses serveurs au système informatique de l’État. Tous les autres fournisseurs avaient choisi pour leur part de ne pas répondre à ces exigences de censure.

VPN : la liberté des temps modernes

Cette interdiction à venir est une extension de la législation adoptée fin 2017 qui visait déjà l’utilisation des services VPN pour contourner la censure du gouvernement russe. Toutefois, jusqu’à présent, les autorités russes n’avaient guère fait grand-chose pour faire appliquer ces réglementations.

Roskomnadzor, le Service fédéral russe de supervision des communications, des technologies de l’information et des médias, a lancé le 6 juin dernier un ultimatum de 30 jours aux opérateurs pour répondre à la directive sur la coopération.

Du côté de NordVPN, l’un des plus célèbres fournisseurs de réseau privé virtuel, il n’est pas question de répondre positivement à la requête des services russes car cela « violerait le contrat de service conclu avec les clients », selon un porte-parole de la société. Toutefois, même si ces neuf opérateurs VPN deviennent inaccessibles en Russie, il en existe une multitude d’autres plus confidentiels.

En résumé, les services de réseau privé virtuel (VPN) offrent la possibilité aux utilisateurs d’obtenir des adresses IP localisées dans les pays de leur choix. Ce qui permet ainsi de contourner la censure en vigueur dans l’État de résidence afin de pouvoir accéder à des sites web bloqués.

En 2018 déjà, l’application de messagerie cryptée Telegram avait, elle aussi, été bloquée en Russie. Plus généralement, il existe différents moyens de protéger sa vie privée en ligne tout en conservant sa liberté de navigation :

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

Les derniers articles

Mineurs non accompagnés : Clash entre Me Dominique Attias et Bercoff

Mineurs non accompagnés : Clash entre Me Dominique Attias et Bercoff. https://www.youtube.com/watch?v=5UszHLtWms0 Crédit photo :  DR  Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie...

Plus de 230 kg de déchets ramassés à Saint-Aignan de Grand Lieu !

L’opération organisée par le Conseil Municipal Enfant (CME) à Saint-Aignan de Grand Lieu ce dimanche 27 septembre, a mobilisé...

Comprendre l’ennemi. Le Khmer rouge Geoffroy de Lagasnerie invité de France Inter

Celui qui se définit comme « philosophe et sociologue », Geoffroy de Lagasnerie, était l'invité du Grand entretien de la matinale de France Inter....

Immigration : Gerald Darmanin demande l’expulsion systématique des délinquants étrangers

«Il y a aujourd'hui un drame des mineurs isolés» s'est exclamé Gérald Darmanin à l'Assemblée nationale. Hier dans l'hémicycle, le ministre de l'Intérieur a...

Eric Zemmour réclame l’expulsion de tous les migrants « mineurs isolés »

Eric Zemmour réclame l’expulsion de tous les migrants « mineurs isolés » lors de l'émission face à l'info du 29 septembre 2020. https://www.youtube.com/watch?v=ernohV2EDiA&feature=emb_title Crédit photo :...

USA. Donald Trump face à Joe Biden. Revoir le débat en intégralité

Traduction du premier débat entre le président Donald Trump et son adversaire démocrate Joe Biden dans la course à la Maison Blanche. La traduction...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -