Viols d’enfants. 90 ans de prison pour un gang de Pakistanais d’Oxford

A LA UNE

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Les gangs de violeurs pakistanais n’en finissent plus de faire parler d’eux en Angleterre ces derniers mois. Cette fois, huit hommes ont été jugés suite aux viols d’enfants âgés de 13 à 17 ans.

Faits sordides

Les derniers verdicts étaient rendus le 12 juin à Oxford. C’est dans cette ville située au nord-ouest de Londres que sévissait le gang. Huit hommes, âgés de 36 à 48 ans, ont été reconnus coupables d’agressions sexuelles commises entre 1998 et 2005 sur de jeunes victimes. Et pour cause, ces dernières avaient de 13 à 17 ans au moment des faits.

Le mode opératoire était toujours le même : le gang se liait d’amitié avec des adolescentes vulnérables avant de leur faire consommer de la drogue et de l’alcool dans des soirées locales. Ces prédateurs abusaient ensuite de leurs victimes, notamment dans une voiture dédiée à ces immondes agissements.

Aucun remords chez les coupables

Les huit individus, qualifiés de « prédateurs et cyniques » par l’un des juges, sont maintenant emprisonnés pour une durée de sept ans et demi à quinze ans chacun. Au total, le cumul des peines atteint presque les 90 années de prison.

L’arrestation du gang n’a été rendu possible que par les témoignages des victimes. Un courage notamment salué par l’un des officiers enquêteurs, le sergent détective Nicola Douglas, de la Thames Valley Police Major Crime Unit : « Je tiens à remercier chaleureusement les victimes qui ont fait preuve d’un tel courage et d’une telle bravoure tout au long de l’enquête et pendant le procès ». Une libération de la parole trop rare, sans laquelle les criminels échappent aux poursuites pénales.

Du côté des pédophiles incriminés, « aucun des auteurs n’a admis sa culpabilité ou montré des remords. Diverses défenses ont été déployées tout au long de ce procès long et complexe », apprend-t-on dans la presse britannique.

Khan, des homonymes de Sadiq

Pour le procureur en chef Adrian Foster, « ces affaires sont, en fait, du crime organisé, et nous avons abordé cette affaire de la même manière que nous aborderions n’importe quelle affaire de crime organisé, en établissant des liens et en développant une compréhension des réseaux criminels ». La façon d’opérer de ces gangs est effectivement bien ordonnée.

Quant au profil des huit violeurs, un point commun entre tous les membres de l’équipe interpelle. En effet, ils sont tous d’origine pakistanaise et de confession musulmane. Dans le détail, le gang se compose ainsi :

  • Kamran Khan, 36 ans, de Kersington Crescent, a été condamné à une peine totale de huit ans d’emprisonnement.
  • Raheem Ahmed, 40 ans, de Starwort Path, a été condamné à 12 ans de prison.
  • Assad Hussain, 37 ans, de Morrell Avenue, a été condamné à la réclusion à perpétuité avec un minimum de 12 ans à purger.
  • Khalid Hussain, 38 ans, de Ashurst Way, a été condamné à 12 ans d’emprisonnement.
  • Kameer Iqbal, 39 ans, de Dashwood Avenue, a été condamné à 12 ans d’emprisonnement.
  • Haji Khan, 38 ans, a été condamné à une peine totale de dix ans d’emprisonnement.
  • Alladitta Yousaf, 48 ans, de Bodley Road, a été condamné à un total de sept ans et demi d’emprisonnement.
  • Moinul Islam, 41 ans, de Wykeham Crescent, a été condamné aujourd’hui à un total de 15 ans et neuf mois d’emprisonnement.

Pakistanais
Les huit condamnés. Source : mirror.co.uk

Ces condamnations font suite à un procès de six mois qui a commencé en octobre 2017 et s’est terminé en mars de cette année. La fin d’un très long calvaire pour les nombreuses victimes. Et le début d’une remise en question de la politique d’immigration en Grande-Bretagne ?

Crédit photos : Pxhere.com (CC0/public domain)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Rave party à Redon et affrontements avec les forces de l’ordre : un homme a eu la main arrachée

Les gendarmes ont empêché l'installation de plus d'un millier de fêtards pour une free-party à Redon (Ille-et-Vilaine), dans la...

Ils avaient dénoncé l’Islamisme. Deux colleurs d’affiches de Génération identitaire condamnés par la justice

Le 18 juin 2021, le tribunal correctionnel d'Aix-en-Provence a condamné Jérémie Piano et un autre militant aixois de Génération...

Articles liés

Suède. Une analyse de l’explosion des viols commis par les immigrés

Elle s'appelle Ayaan Hirsi Ali. Elle est chroniqueuse de UnHerd magazine numérique d'idées, de culture et d'opinions. Elle est également chargée de recherche à...

Sondage : 62% des Français se déclarent favorables à l’organisation d’un référendum pour limiter l’immigration

62% des Français se déclarent favorables à l’organisation d’un référendum pour limiter l’immigration selon un sondage de l’Institut CSA pour CNEWS dévoilé ce jeudi...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis ou la revanche des ploucs,...

A Bruxelles, 90% des allocataires des minimas sociaux seraient d’origine étrangère

A Bruxelles, 90% des allocataires des minimas sociaux seraient d'origine étrangère. C'est ce qu'indique le Vlaams Belang dans un article paru sur son site,...