Nantes : un homme âgé violemment tabassé et volé à Talensac

A LA UNE

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

Un homme âgé d’origine maghrébine a été tabassé avec une extrême violence cette nuit vers 2h25 place Talensac. La police, arrivée sur les lieux, a réussi à arrêter l’agresseur le plus violent, un tout jeune homme appartenant à la communauté des gens du voyage.

C’est un riverain qui remonte chez lui qui donne l’alerte en composant le 17 vers 2h21 du matin : une rixe oppose deux hommes, un plus âgé qui subit, un plus jeune, en survêtement bleu, plus agressif.

Il reste sur place le temps que la police arrive. Bien lui en a pris : tout d’un coup, d’un fort coup de poing, le jeune homme envoie le plus âgé par terre. Et alors qu’il saigne de la tête, il le bourre de coups de poing et de pied aux côtés et à la tête.

Une autre figure se détache, celle d’un autre jeune homme en pantalon clair et blouson matelassé noir. « Il lui a crié dépouille le », se souvient un voisin… et l’agresseur lui fait les poches pendant que l’autre fait le guet, puis menace le témoin. Qui voit l’agresseur embarquer aussi une sacoche de la victime.

talensac
Au milieu de la photo, l’agresseur (debout en bleu) et la victime

Celui-ci quitte l’auvent du marché en rappelant la police. Qui déboule : l’agresseur qui tente de s’enfuir est projeté à terre et arrêté. Loin de tenter de s’excuser il ne cesse de se plaindre de la brutalité… des forces de l’ordre. Son complice a pris la fuite en remontant la place.

La victime, consciente mais blessée au cuir chevelu, est prise en charge par les pompiers. Quant à l’agresseur, issu des délinquants de cité hélas bien connus des forces de l’ordre, il risque en théorie de la prison ferme pour violences en réunion.

Devant cette violence nocturne et gratuite – n’ont été retrouvés sur l’agresseur qu’une carte de crédit et un porte-monnaie presque vide – plus personne n’est à l’abri. « Il y a régulièrement ce genre d’agressions la nuit », confie un policier nantais, « et il n’y a plus d’endroit attitré. Ce n’est pas seulement Commerce ou ses environs ».

LBG

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Philippe de Villiers : « La France peut mourir ! »

Eric Morillot reçoit Philippe de Villiers pour son livre événement « Le jour d’après » (Éditions Albin Michel), actuellement...

De la Perse à l’Iran : 3 000 ans de civilisations

Dans les pas de la journaliste Samira Ahmed, une exploration de l’histoire de la Perse au travers de sa...

Articles liés

Nantes. Tabassé en avril, il se venge sur… une jeune femme

Nous écrivions dernièrement qu’un jeune homme âgé de 18 ans avait été tabassé à coups de sabre, batte et barre de fer par plusieurs...

Nantes. Arrestation d’un suspect du meurtre de janvier aux Dervallieres

Le 11 janvier dernier, au pied du Building, immeuble assiégé par le trafic de drogue aux Dervallieres - il s'y poursuit toujours au 16,...

Deal de drogue à Nantes : la nourrice était payée 30 euros par jour

L'arrestation le 7 mai d'un dealer interpellé à la Bottière rue Paul Sabatier chez la nourrice - la personne chez qui la drogue était...

Football. Le Stade Rennais accroche le PSG, victoire du FC Nantes, défaites de Brest et de Lorient

Le sprint final est lancé concernant la saison de Ligue 1, avec la 36ème journée jouée ce week-end. Les Lillois pourront remercier le Stade...