Plusieurs milliers de manifestants (entre 2500 et 3000) étaient dans les rues de Guingamp, samedi matin, pour défendre la maternité menacée (la décision est aujourd’hui suspendue, pas annulée).

Une maternité bien utile ce samedi matin, puisque trois bébés y sont nés (enfin deux dans la maternité, et un sur un rond point en y allant).

Dans le cortège, des élus, des militants politiques, mais surtout beaucoup de sans étiquette, venus apporter leur solidarité à ce service public en danger. « Nous réclamons le renouvellement de notre autorisation de fonctionnement. La maternité de Guingamp, c’est plus de 500 bébés chaque année. Le service est tout neuf. Depuis quelques jours, il est plein », a expliqué au micro Adèle, une sage-femme de la maternité.

A noter également le soutien insolite apporté par… l’humoriste Jean-Marie Bigard.

Voici ci-dessous le discours lu par une représentante du collectif des salariés de la maternité, un discours lu en français, mais aussi en breton. 

Merci d’être là et d’avoir compris la nécessité de nous faire entendre des pouvoirs publics par une mobilisation massive auprès de l’équipe de la maternité, vous usagers, familles, associations, élus, syndicats, depuis une semaine, on nous annonce une « suspension », mais sans caractère officiel et NOUS, nous demandons une « annulation » de cette décision injuste et injustifiée de fermeture au 31 janvier 2019, nous réclamons le renouvellement de notre autorisation de fonctionnement.

Pourquoi ont-ils besoin de revoir le problème de la sécurité alors que la Haute Autorité de Santé nous a validé notre accréditation depuis 2017, que nous fonctionnons avec une équipe stable de 4 médecins gynéco-obstétriciens et des anesthésistes, et une liaison et présence pédiatrique depuis 20 ans avec Saint-Brieuc ?

Les projets de l’État sont de développer des hôpitaux communautaires avec un accès aux soins de proximité, Mr E. Philippe notre Premier ministre annonce que la promotion de la santé et la prévention constituent le 1er axe de la Stratégie nationale de santé 2018/2022 du Gouvernement et notre ministre de la santé Mme A, Buzyn parle d’« inégalités inacceptables », alors OUI Guingamp est un hôpital de proximité OUI accoucher à Guingamp est un droit de pleine santé.

Le territoire de Guingamp est en zone rouge sur la carte de l’Agence Régionale de Santé, alerte au désert médical, comment concevoir alors une fermeture d’un service de soins primordial qui risque bien évidemment de fragiliser tout l’hôpital, toute l’offre de soins ? Défendons notre service public de santé ! Et comment cela se passera-t-il dans les hôpitaux de niveau 3 comme ST Brieuc pour accueillir les patientes, les urgences… ? Nous sommes réellement inquiets de cet avenir dont nous ne voulons pas.

La maternité de Guingamp c’est plus de 500 bébés chaque année, le service est tout neuf nouvellement aménagé il y a moins de 15 jours, comment tolérer ce gaspillage d’argent public ? Depuis quelques jours, le service est plein, l’équipe continue à privilégier l’accueil des futurs parents et de leur famille tout en assurant les soins de qualité.

Nous sommes réunis aujourd’hui pour vous transmettre nos convictions, nous organisons chaque jeudi à 18 h des réunions ouvertes à tous pour prévoir les actions de mobilisation, c’était à Grâces, à Ploumagoar, jeudi prochain c’est à Pabu et nous remercions les différentes municipalités pour leur investissement, un calendrier d’actions lors de manifestations se remplit : la Course de l’ours, la Goulapadenn, la Saint Loup, les Vieilles Charrues, à Paimpol, le Tour de France, en projet la préparation d’un mur de photos de bébés nés à Guingamp, un clip vidéo.

Nous avons besoin de témoignages d’hommes ou de femmes, parents, futurs parents, usagers se sentant lésés par la décision de l’ARS et souhaitant témoigner de la qualité des soins dispensés, vous trouverez tout à l’heure une table avec 2 personnes qui s’en occupent au jardin public.

Nous continuerons la mobilisation jusqu’à la signature officielle de l’annulation de la fermeture de notre service.

« Quand on se bat, on peut perdre ou gagner mais quand on baisse les bras, on a la certitude de perdre ! » Un GRAND MERCI à vous tous d’être venus nous soutenir, car TOUS ensemble nous pouvons GAGNER !

Merci à tous et toutes !

Retrouvez toutes les dernières informations sur la maternité de Guingamp via la page Facebook dédiée.

Prochain rassemblement jeudi avec une réunion publique à Pabu à 18 h a la salle des fêtes.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine