Opéra : les rendez-vous de la saison 2018/2019 à Nantes et à Rennes

A LA UNE

Romain Petitjean (Institut Iliade) : « Nous formons des jeunes gens pour qu’ils deviennent des éveilleurs de peuple » [Interview]

Nous vous avons rendu compte cette semaine des travaux qui se sont déroulés lors du colloque de l'Institut Iliade,...

La nature comme socle. Retour sur le VIIe Colloque de l’Institut Iliade (2/2)

Après une première partie, suite et fin de la recension du VIIème colloque de l'Institut Iliade ayant eu lieu...

À la vie, à l’amour. Des mamans témoignent de la vie après le décès de leurs jeunes enfants [Interview]

Ils s'appelaient Gaspard, Siméon, Auguste. Ils étaient trois jeunes enfants, pleins de vie, qui sont décédés, des suites d'une...

Paul Conge : « Les droites radicales prospèrent sur certaines faiblesses structurelles de la France contemporaine » [Interview]

Paul Conge est journaliste à Marianne, où il couvre, entre autres, les questions judiciaires. Il vient de publier Les Grand-remplacés. Enquête sur...

Gilles-William Goldnadel : « En France , la liberté d’expression est sacrée lorsque l’outrance vient de gauche et maudite si elle vient de droite...

La loi Avia sur la « haine en ligne » est de retour par la porte détournée (et fort peu démocratique)...

Le théâtre Graslin de Nantes, tout comme son partenaire angevin, a annoncé sa programmation des opéras pour la saison 2018/2019. Les abonnements sont d’ores et déjà en vente ; notez que certaines représentations auront également lieu à l’opéra de Rennes et dans toute la Bretagne.

Depuis 2003, les villes de Nantes et d’Angers ont créé le syndicat mixte « Angers Nantes Opéra », chargé de la programmation des spectacles et de la promotion du genre. Alliant œuvres classiques et contemporaines, l’initiative fête donc ses quinze ans et rencontre toujours un grand succès.

Le syndicat mixte Angers Nantes Opéra a dévoilé sa programmation pour la saison 2018/2019. Des représentations auront également lieu à Rennes.

Les œuvres qui seront jouées entre septembre 2018 et juin 2019 ont donc été annoncées en début d’été,  les abonnements mis en vente permettront aux spectateurs d’assister à une sélection de quatre à seize spectacles, de nombreux concerts étant également prévus.

Les opéras programmés :

IOLANTA (Nantes, Angers, Rennes, du 27 septembre au 7 octobre)

Opéra en un acte créé par Piotr Ilitch Tchaïkovski en 1892 au théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, Iolanta nous emmène au XVème siècle et nous présente l’histoire d’une jeune fille de Provence, aveugle mais inconsciente de son malheur, couvée et chérie par son père, le Roi René.
L’amour pourrait cependant bien tout bouleverser, et, pourquoi  pas, la guérir…

LA PASSION DE SIMONE (Nantes, 7 et 8 octobre)

Œuvre de la compositrice finlandaise Kaija Saariaho, La Passion de Simone est un oratorio, c’est-à-dire un opéra lyrique et dramatique n’employant ni costumes ni décors. Il retrace la vie de Simone Weil en quinze stations musicales, en prenant exemple sur un chemin de Croix.

SAN GIOVANNI BATTISTA (Nantes, Angers, Bouchemaine, Rennes, du 9 novembre 2018 au 31 mai 2019)

Autre oratorio, San Giovanni Battista, créé par Alessandro Stradella au XVIIème siècle, nous raconte en musique la fin de la vie de Saint Jean-Baptiste. Celui qui baptisa le Christ sur les bords du Jourdain fut emprisonné et livré aux désirs morbides de Salomé, petite-fille du roi Hérode…
Notez que les représentations n’auront pas lieu dans les théâtres et opéras des villes concernées mais dans les églises et cathédrales.

CENDRILLON (Nantes, Angers, Saumur, du 25 novembre au 18 décembre 2018)

Qui ne connaît pas Cendrillon ? Cette version composée à la fin du XIXème siècle par Jules Massenet vous présentera le célèbre conte de fée à travers quatre actes et six tableaux, en près de 2h40 de spectacle. Un moment qui devrait charmer les familles !

Le conte de fée, adapté en opéra par Jules Massenet, passera par Nantes puis en Anjou à la fin de l’automne.

THE BEGGAR’S OPERA (Nantes, Angers, Rennes, et en tournée dans toute la Bretagne, du 11 décembre 2018 au 23 janvier 2019)

Cet « opéra des gueux » créé par les Anglais John Gay et Johann Christoph Pepusch au XVIIIème siècle a bénéficié d’une nouvelle mise en scène du réputé Robert Carsen et de William Christie.
Opéra baroque satirique, considéré comme l’ancêtre de la comédie musicale avec alternance de dialogues et de chansons, cette version plonge le public dans les bas-fonds londoniens, avec tous les excès que l’on peut imaginer. Pour un public averti, pas pour les enfants !

UN BAL MASQUÉ (Nantes, Rennes, du 13 mars au 6 avril 2019)

Venez découvrir Un Bal Masqué, œuvre de la légende italienne Giuseppe Verdi ! Cet opéra s’inspire des événements historiques entourant l’assassinat du roi Gustave III de Suède en 1792 mais les transpose à Boston, aux Etats-Unis. Entre amour et douleur, malédiction et complot, vous ne verrez pas les quatre heures passer ! (entractes compris)

LES AVENTURES DE PINOCCHIO (Rennes, Angers, Nantes, du 27 février au 3 avril 2019)

Après Cendrillon, Pinocchio ! Cette fois, nous avons cependant affaire à une adaptation moderne avec une version féminine de la marionnette en bois. Spectacle court de 55 minutes destiné aux enfants, non disponible dans l’abonnement.

 LE VAISSEAU FANTÔME (Rennes, Angers, Nantes, du 3 mai au 13 juin 2019)

Quatrième opéra du compositeur allemand iconique Richard Wagner, Le vaisseau fantôme nous mène sur les mers, comme son nom nous le laissait imaginer, mais ce sont les flots de sentiments -le romantisme, la poésie et la musique- davantage que les vagues qui devraient nous faire tanguer.
Opéra en allemand, sur-titré en français, d’une durée approximative de 2 heures 40.

Pour acheter un abonnement, réserver vos billets, retrouver toutes les informations ainsi que la liste des nombreux concerts également organisés par Nantes-Angers Opéra, rendez-vous sur  http://www.angers-nantes-opera.com/

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Les derniers articles

Comment on formate un peuple ? Le 67 ème numéro de Réfléchir & Agir vient de sortir

Comment on formate un peuple ? C'est la question que se pose (et à laquelle tente de répondre) la...

Pourquoi tant de haine ? #30. Hommage à Emmanuel Ratier, avec Xavier Poussard

Pourquoi tant de haine ? est une émission d’ERFM, la radio en ligne et en continu d’Égalité & Réconciliation. Pour ce...

En 2019, les Sauveteurs en Mer ont pris en charge près de 37 000 personnes

En 2019, les Sauveteurs en Mer ont pris en charge près de 37 000 personnes : 10 900 secourues, 24 800 soignées et 1...

Aire de España. Les fiancés de la mort se donnent rendez-vous à Ruffiac (56)

Il n’est pas banal de trouver au coeur de la campagne bretonne un restaurant espagnol dont un des créateurs est un ancien légionnaire des...

Sécheresse. Un été 2020 historiquement sec… pour la 3e année consécutive

L'été 2020 a été le plus sec jamais enregistré depuis 1959. Un record qui est repoussé pour la troisième année consécutive. Été le plus sec...

Covid-19. Rien d’alarmant depuis 15 jours sur la planète

L’analyse des nombres de décès déclarés par les États montre que l’épidémie n’a pas pris d’ampleur significative sur la planète  cours des quinze derniers...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -