Gaspillage alimentaire : Too Good To go débarque à Saint-Malo

A LA UNE

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour Damien T, le gifleur de Macron. Un prisonnier politique ?

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné jeudi Damien T, le jeune homme qui a giflé (et pas «...

Nantes : les règlements de comptes à l’arme blanche entre clandestins maghrébins se multiplient

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, quai de la Fosse, un extra-européen qui se dit âgé de...

Lancée en juin 2016, Too Good To Go, l’application qui lutte contre le gaspillage alimentaire, continue son développement en s’installant à Saint-Malo à partir du 10 juillet grâce à l’engagement d’une dizaine de commerces au sein de la ville.

Les Malouins pourront donc rejoindre la communauté de lutte contre le gaspillage alimentaire qui ne cesse de croître dans la France entière !

Too Good To Go est née d’un double constat : environ un tiers de la production alimentaire mondiale est gaspillé chaque année ; en France, cela se chiffre à plus de 10 millions de tonnes de nourriture par an. C’est dans l’optique d’apporter une solution à taille humaine à ce problème que Too Good To Go a été créée.

L’application met en relation commerçants et citoyens afin qu’ils récupèrent leurs invendus à petit prix en fin de journée, créant ainsi une communauté engagée et efficace pour réduire le gaspillage alimentaire, tout en nourrissant le commerce de proximité.

« En créant Too Good To Go, ma volonté était de permettre à tous de s’engager contre le gaspillage alimentaire très facilement » commente Lucie Basch, fondatrice France. « Nous sommes donc ravis de pouvoir aider les commerçants de Vannes à réduire leur gaspillage tout en permettant aux utilisateurs d’en profiter ! »

1.5 million de téléchargements et 4 000 commerçants partenaire

 Au total, 1.5 million de repas ont été sauvés en 2 ans

A l’international, Too Good To Go est présente dans 8 pays et totalise plus de 5 millions de repas sauvés.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Islamisme. Mila, le blasphème et la haine

Depuis le début du procès, il y a 10 jours, de ceux qui la menacent de mort pour avoir...

Revoir. Damien Rieu (RN) remet à sa place Eric Dupond-Moretti

Les ministres font actuellement campagne (aux frais du contribuable ?) partout en France « Contre la menace d'extrême droite...

Articles liés

Taden (22). Nous anti-gaspi ouvre une nouvelle boutique ce mercredi 5 février

Le réseau NOUS anti-gaspi , réseau de boutiques et d'initiatives contre le gaspillage alimentaire, ouvre ce mercredi 5 février une nouvelle boutique à Taden,...

NOUS anti-gaspi : Ouverture d’une deuxième épicerie à St Malo le 23 novembre

La première épicerie de notre réseau NOUS anti-gaspi a ouvert au mois de mai à Rennes. Le succès a été au rendez-vous, avec plus...

RecipeTank : l’application gourmande contre le gaspillage alimentaire)

Le 19 octobre sortira une version améliorée de l'application RecipeTank. Elle a notamment pour fonction de permettre aux usagers de cuisiner mais aussi de...

Plouarzel. Glanage solidaire et insertion sociale le 12 juin prochain

Si le concept de glanage solidaire ne vous dit rien, une petite conférence est prévue sur ce thème à Plouarzel le 12 juin prochain....