Les automobilistes ont tendance à négliger l’entretien de leur climatisation. Pourtant, une climatisation efficace et saine est essentielle au confort et à la santé du conducteur et de ses passagers.

Si elle est mal entretenue, la climatisation peut causer de nombreux désagréments – mauvaises odeurs, éternuements ou encore gorge et yeux qui piquent – et même devenir un terrain propice au développement de bactéries et de moisissures.

L’approche des grandes vacances, avec ses longs trajets en voiture et ses chaleurs estivales, est le moment idéal pour réaliser l’entretien annuel de sa climatisation. D’autant plus que la plupart des réseaux de centres automobiles et de garages de proximité proposent des promotions sur leur forfait climatisation pendant l’été.

Combien coûte l’entretien de la clim auto ?

Vroomly a calculé le coût moyen des opérations les plus courantes liées à l’entretien de la climatisation. L’étude porte uniquement sur les climatisations fonctionnant au gaz R134a, qui équipent la majorité des véhicules en circulation.

Résultat : tous types de garages confondus, il faut compter en moyenne 70 € pour une recharge en gaz réfrigérant et 112€ pour un entretien complet. Celui-ci comprend en plus une purification de la climatisation, avec le contrôle et le nettoyage du circuit, et le changement du filtre d’habitacle. Pendant la période estivale, de nombreuses promotions sont proposées par les réseaux et permettent de faire baisser la facture. Les réductions sont de l’ordre de 12 % en moyenne dans les plus grands réseaux .

Sans surprise, le coût moyen est moins élevé dans les centres automobiles , de l’ordre de 19%. Cet écart s’explique avant tout par le modèle économique de ces garages qui sont situés en dehors des centres-villes et qui optimisent au maximum le remplissage de leur atelier. À cela s’ajoute le coût élevé des équipements nécessaires à l’entretien de la climatisation. Pour cette raison, certains garages de proximité pratiquent des tarifs légèrement plus élevés afin d’amortir le coût des machines.

Pourquoi les tarifs vont-ils augmenter ?

En ce début d’été, les prix de la recharge en gaz sont particulièrement attractifs avec les nombreuses promotions mais ils pourraient rapidement augmenter. Suite à un règlement européen qui prévoit le retrait progressif des gaz réfrigérants les plus polluants, le gaz R134a bat des records d’inflation, avec 50 à 60% d’augmentation ces deux dernières années3 . Or il s’agit du gaz utilisé dans les circuits de climatisation de la plupart des 32,9 millions de véhicules particuliers en France. Le gaz qui le remplace, le R1234yf n’est utilisé sur des climatisations automobiles que depuis 2013, et n’est obligatoire que depuis 2017 .

En juin, le Conseil national des Professions de l’Automobile (CNPA) alertait sur le fait que les professionnels de l’entretien allaient devoir répercuter ces augmentations sur leurs tarifs . Raison de plus de ne pas tarder à faire entretenir sa climatisation !

Quand et comment bien entretenir sa climatisation ?

Il est important chaque année de faire contrôler le fonctionnement du circuit de climatisation de son véhicule par un garagiste professionnel. Il s’agit d’un équipement complexe et les frais de réparation en cas de panne peuvent rapidement atteindre des sommes très élevées. Une climatisation qui a besoin d’être révisée présente plusieurs signes avant-coureurs : de l’air pas assez froid, une consommation de carburant anormalement élevée, des odeurs désagréables, de l’humidité dans l’habitacle et de la buée sur les vitres ou la présence d’un bruit métallique continu.

Mais une climatisation automobile s’entretient tout au long de l’année ! Pour limiter les risques de casse, il faut l’utiliser été comme hiver au moins quelques minutes deux fois par mois. Pour la faire fonctionner régulièrement, Vroomly conseille de s’en servir pour retirer rapidement la buée sur les vitres de sa voiture. En effet, la climatisation assèche l’air autant qu’elle le refroidit !

5 astuces pour consommer moins avec la climatisation

La climatisation est souvent source de débats à cause de la consommation supplémentaire de carburant qu’elle engendre. Certains préfèrent rouler les vitres ouvertes. Voici 5 astuces pour ne pas se priver de climatisation sur la route des vacances :

1 – Avant de brancher la climatisation, chasser l’air brûlant en roulant plusieurs minutes les fenêtres ouvertes.

2 – Mettre en route la climatisation tout doucement pour limiter l’augmentation de la consommation.

3 – Ne pas mettre la climatisation trop forte. Selon l’écart avec la température extérieur, cela provoque une augmentation de la consommation de 10 à 15%, soit 0,4 à 0,8 litres par 100km. Le bon réglage est environ 5°C en dessous de la température extérieure.

4 – Éteindre sa climatisation quelques minutes avant d’arriver à destination, pour faire des économies et éviter la formation de mauvaises odeurs !

5 – Entretenir chaque année la climatisation de son véhicule, permet de réduire la consommation de carburant et d’optimiser la température et la qualité de l’air dans l’habitacle.

Crédit photo : PXhere (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine