« Pont-Aven, berceau de la modernité » : une exposition à découvrir [Vidéo]

Pont-Aven

Les curieux comme les amateurs d’art vont apprécier l’exposition Pont-Aven, berceau de la modernité, une façon de (re)découvrir la célèbre école.

À Pont-Aven

Cette exposition Pont-Aven, berceau de la modernité a débuté depuis le 2 février dernier dans le musée de la ville du même nom. Si les œuvres sont visibles jusqu’au 6 janvier 2019, l’été reste tout de même, malgré la fréquentation touristique, la saison idéale pour une visite. Une période sympathique pour découvrir un Pont-Aven vivant et pour s’octroyer une balade sur la côte Atlantique toute proche par la même occasion.

Au total, ce sont 22 tableaux de l’école de Pont-Aven qui sont présentés pour la première fois au Musée. Des tableaux provenant de la collection d’Alexandre Mouradian. L’homme est un mécène mais aussi un collectionneur qui est tombé sous le charme de cette école de Pont-Aven.

Lutteurs bretons et Modigliani

Une école de Pont-Aven dont les belles heures eurent lieu entre 1888 et 1894. Une époque où le petit bourg breton attire des peintres de renommée tels Paul Gauguin (qui arrive dès 1886) et Émile Bernard. C’est alors que le synthétisme et le postimpressionnisme donneront lieu à une révolution artistique dans le monde de la peinture.

Pour le collectionneur Alexandre Mouradian, la vision du Portrait de Madame Schuffenecker d’Émile Bernard il y a presque 20 ans désormais fut son premier contact avec le « style Pont-Aven ». Une œuvre qui, selon lui, « préfigure déjà Modigliani ». Émile Bernard qui est aussi l’auteur d’une autre œuvre célèbre, Les Lutteurs Bretons.

Pont-Aven
Les Lutteurs Bretons. Émile Bernard. Source : Koller Auktionen

Livre et pratique

Un parcours permanent au niveau 3 du Musée de Pont-Aven est donc d’ores et déjà en place. Les visiteurs pourront par ailleurs retrouver d’autres oeuvres d’Émile Bernard mais également d’Émile Jourdan, d’Armand Seguin, de Paul Sérusier ou encore de Maxime Maufra et de quelques autres.

De plus, un livre synthétisant l’ensemble de ces œuvres exposées a été co-signé par Adrien Goetz, membre de l’Institut, et par Estelle Guille des Buttes, conservatrice en chef du Musée de Pont-Aven. L’ouvrage est préfacé par un académicien, en la personne de Jean-Marie Rouart.

En Juillet et août, le Musée de Pont-Aven est ouvert tous les jours de 10 h à 19 h. Les autres informations pratiques sont disponibles auprès de l’Office de Tourisme.

Crédit photos : Wikimedia Commons (CC/Paul Gauguin)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS