[MAJ 17h40] Les deux rappeurs ont été placés en garde à vue.
C’est une scène incroyable qui a été captée par des dizaines de témoins qui se préparaient à partir en vacances ce 1er août à Orly. Les deux rappeurs parmi les plus célèbres de France, Booba et Kaaris se sont violemment affrontés, chacun aidé de plusieurs comparses. Des scènes d’ultra-violence en plein espace d’embarquement, au milieu des familles. Un magasin duty free a été saccagé dans l’affrontement.

Booba et Kaaris, une inimitié de longue date

Malgré plusieurs collaborations (notamment sur Kalash ou Criminelle League) qui ont fait exploser la carrière de Kaaris, les deux rappeurs se sont éloignés l’un de l’autre et n’ont pas hésité à se lancer régulièrement des piques assassines. Depuis 5 ans, cet affrontement était ainsi attendu par de nombreux suiveurs des deux rappeurs ou, plus simplement, du milieu du rap français.

Booba et Kaaris s’affrontent violemment avec leur bande respective

C’est donc en plein aéroport d’Orly, au milieu des familles et de la zone duty free que les deux anciens amis ont échangé de nombreux coups, provoquant un important mouvement de foule. Un magasin a été ravagé dans la bagarre.

Plusieurs vidéos, prises par des voyageurs, attestent de la violence de la scène. On y voit notamment Booba et trois autres acolytes frapper violemment un membre de la bande à Kaaris.

Nul doute que cette scène de violence aura des suites judiciaires.

Victoire du rap… et de l’ensauvagement ?

A noter que Booba est l’un des rappeurs les plus célèbres en France et a vendu des centaines de milliers de disques en 2017. Son dernier album, sorti fin 2017 et intitulé Trône, lui a même permis de réaliser le meilleur démarrage de sa carrière en devenant double disque de platine un mois et demi après la sortie du CD.
Un succès qui intervient dans un contexte où la société française a définitivement intégré le rap comme une composante à part entière… Pour le meilleur et, surtout, pour le pire.

Crédit photo : Capture vidéo
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine