Coupe de la Ligue : Brest et Lorient passent, la LFP agace

A LA UNE

La Coupe de la Ligue faisait son retour ce mardi soir. Les deux clubs bretons engagés lors du premier tour, Brest et Lorient, ont remporté leur match, mais la compétition est toujours autant décriée.

La Coupe de la Ligue, un trophée plus vraiment convoité

Douze matchs prévus un mardi en plein mois d’août, seulement vingt-deux buts, des équipes « bis » sur des pelouses en état pitoyable, des affluences faméliques…pas de doute, la Coupe de la Ligue est bel est bien de retour. Puisque l’intérêt du football n’est pas défendu par cette compétition, nous ne dirons que quelques mots sur les performances des clubs bretons avant de rentrer dans le cœur du problème.

Lorient et Brest vainqueurs à Valenciennes et Sochaux

Lorient s’est imposé 1-0 sur la pelouse de Valenciennes grâce à une réalisation de Malcom Edjouma dès la 26ème minute de jeu, l’ancien joueur de Concarneau marque ainsi son premier but sous ses nouvelles couleurs. Le match était diffusé sur Canal+ Sport. Les deux équipes se retrouveront vendredi en Ligue 2 mais joueront à huis clos et sur terrain neutre, à Bordeaux, en raison de la dégradation de la pelouse du Stade du Moustoir suite au Festival Interceltique.

Le Stade Brestois s’est quand-à lui imposé à Sochaux suite à la séance de tirs aux buts. Après 90 minutes de jeu, les formations étaient à égalité 1 à 1, Mathias Autret ayant ouvert le score pour les Bretons avant que Brendan Chardonnet ne marque contre son camp à la 73ème minute. Depuis 2016, les prolongations n’apparaissent qu’à partir des demi-finales de la compétition, Sochaliens et Brestois sont donc immédiatement passés à l’épreuve des pénaltys, remportée 4-3 par les visiteurs.

La Coupe de la Ligue, une insulte de plus à la Ligue 2

Cette fameuse décision de la Ligue de Football Professionnel d’abandonner les prolongations sonne comme un désaveu sur l’intérêt de l’épreuve, dont les clubs de Ligue 2 et les quelques clubs professionnels de National 1 participants sont les principales victimes.

Déjà engagés dans un championnat difficile, avec des moyens souvent limités pour construire un effectif capable de tenir sur le long terme, obligés dorénavant d’envisager des matchs de playoffs et de barrages en fin de saison pour faciliter la tâche au 18ème de Ligue 1, ces clubs de Ligue 2 et de National 1 débutent en plus la Coupe de la Ligue deux tours avant les autres…et même trois tours avant les clubs engagés en coupes d’Europe !

Les chances de succès, déjà faibles de par la différence de niveau avec les meilleurs équipes françaises, sont dorénavant quasi-nulles. La saison dernière, on ne trouvait même qu’un seul club de Ligue 2 sur les seize équipes en lice en huitième de finale. Le Tours FC avait alors été battu par Amiens, quelques mois avant que le PSG ne soulève le trophée pour la cinquième fois consécutive dans un remake de la finale de la saison précédente face à Monaco. Le ridicule pourrait bien finir par tuer la Coupe de la Ligue, et on ne s’étonne donc plus de voir la plupart des équipes aligner leurs remplaçants quand celle-ci pointe le bout de son nez.

LFP = Mafia ? La Tribune Loire a tranché !

La mort du football populaire

Comme dit précédemment, Canal+ est désormais le diffuseur officiel de la Coupe de la Ligue, seule la finale étant en clair sur France TV. L’un des derniers atouts de la compétition s’est donc envolé ! Celle qui fut longtemps l’irrésistible épreuve résistant encore et toujours contre le passage sur les chaînes payantes est tombée dans le giron de Canal, voulant certainement compenser la frustration d’avoir perdu la Ligue 1, la coupe d’Europe, la NBA, etc… Adieu au football gratuit, au football pour tous !

Notez aussi que la finale n’a plus lieu au Stade de France. Moment magique pour les clubs modestes ayant réussi à se hisser jusque-là, qu’ils gagnent ou non, comme Gueugnon en 2000, Lorient en 2002 ou bien sûr Vannes en 2009, ce passage dans l’enceinte francilienne faisait office de grande fête pour les supporters mais est désormais délocalisé chaque année dans un stade différent. A Lyon en 2017, à Bordeaux en 2018, à Lille l’an prochain…

Devant tant de décisions aberrantes, de nombreux groupes ultras français ont décidé de boycotter la Coupe de la Ligue. Ils ne sont pas les seuls puisque le site internet référence MaLigue2.fr a également fait le choix de ne pas aborder l’aspect sportif de la compétition.
Ces amoureux du ballon rond commenceront peut-être à s’y intéresser de nouveau si Nathalie Boy de la Tour, la présidente de la LFP, daigne les écouter et revenir à une formule plus équitable comme lors des années 90.

Quand les Merlus Ultras de Lorient boycottent la Coupe de la Ligue

En attendant, pour le compte du 2ème tour de cette édition 2018/2019, les chauffeurs de banc du FC Lorient auront à se déplacer en Corse, à Ajaccio, tandis que ceux de Brest iront en Normandie, au Havre, le 28 août prochain.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Vers de nouveaux plastiques biodégradables et modulables ? Focus sur les travaux de chimistes rennais

Des chimistes rennais sont parvenus à étendre les propriétés des PHAs, ces polymères naturels et biodégradables qui offrent une...

Morbihan : quand la préfecture reste aveugle sur les causes de la délinquance

La préfecture du Morbihan vient d'adopter le 17 septembre le "plan départemental de prévention de la délinquance et de...

Articles liés