Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Noyades. 46 morts cet été en Bretagne et Pays de Loire

Santé publique France a publié ce début septembre les résultats préliminaires de l’enquête Noyades qui est menée chaque été sur toutes les noyades – suivies ou non de décès – du 1er juin au 30 septembre. Un point vient d’être fait sur la période du 1er juin au 30 août. Cet été, 99 personnes sont mortes noyées en mer en France, et les deux régions de Bretagne et Pays de Loire déplorent 46 morts noyés, tous plans d’eau confondus.

noyades

Les noyades doublent presque par rapport à 2015 (+93%, de 1092 à 2255) et sont plus mortelles (492 à l’été 2018, 398 à l’été 2015, soit +24%). Parmi toutes les noyades recensées à l’été 2018, 1169 sont clairement accidentelles et 109 (5%) intentionnelles – ce sont donc des suicides ou des agressions. De ces 109 noyades accidentelles, la moitié (55) ont été suivies de décès, tandis qu’un cinquième des noyades accidentelles (254 soit 22%) est suivi de décès.

Parmi les 1169 noyades accidentelles enregistrées, 477 (41%) ont eu lieu en mer – dont 29 seulement à plus de 300 mètres du rivage, 232 (20%) dans une piscine familiale – dont les trois quarts concernaient des enfants de moins de six ans, 73 (6%) dans des piscines privées à usage collectif, 61 (5%) dans des piscines privées ou publiques payantes, 130 (11%) dans un cours d’eau, 132 (11%) dans un plan d’eau.

En Bretagne, il y a eu 85 noyades cet été dont 32 suivies d’un décès, et 72 en Pays de Loire dont 14 suivies d’un décès, soit 46 décès pour 157 noyades (29.2%). Ce qui place les deux régions bien loin des plus dangereuses, dominées par l’Occitanie (202 noyades dont 30 décès soit 15%), la Provence (182 noyades dont 32 décès, soit 18%) et la Nouvelle-Aquitaine (175 noyades dont 26 décès, soit 15%).

Parmi les 254 noyades accidentelles suivies d’un décès, 17 noyés sont des enfants de 0 à 5 ans et 10 des plus de 65 ans dans une piscine familiale, 33 sont âgés de 25 à 64 ans et se sont noyés dans un cours d’eau, 76 ont plus de 45 ans et se sont noyés en mer à moins de 300 mètres du rivage, 12 ont moins de 19 ans et se sont noyés dans un plan d’eau.

Photo d’illustration : pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

65% des habitants de Bretagne craignent d’être cambriolés cet été – comment se prémunir contre les cambriolages ?

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire, Patrimoine

Qui fût Alan Barbetorte, dont la sculpture sera inaugurée le jour de la commémoration de la bataille de Saint Aubin du Cormier, le 28 juillet 2024 ?

Découvrir l'article

Local, Social

Les communes rurales bretonnes attirent de nouveaux habitants : un dynamisme toutefois freiné

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Les conséquences de la révolution française et du 14 juillet 1789 en Bretagne

Découvrir l'article

Economie

Bretagne administrative : Une économie régionale toujours dynamique au premier trimestre 2024

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine, QUIMPER

Quimper. Un dimanche breton pour clôturer le Festival de Cornouaille 2024

Découvrir l'article

Economie, Local

Carquefou (44). La Chambre régionale des comptes évoque « Une situation financière confortable mais un pilotage défaillant des investissements »

Découvrir l'article

Politique, Tribune libre

Législatives : pourquoi le RN ne pouvait pas gagner et pourquoi il va finir par gagner [L’Agora]

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

10 châteaux à visiter en Bretagne cet été

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

La conspiration de Pontcallec : une révolte bretonne contre le pouvoir central

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky