Nouvelle ère pour le Stade rennais FC ?

A LA UNE

Avec 7 points après 4 journées, le Stade rennais a réussi son entame de saison. Grâce à un mercato bien mené, le Stade rennais a de quoi être ambitieux pour cette saison.

L’« Europa League » offrira de longs voyage au club bretillien.

Une victoire convaincante pour conclure avant la trêve internationale

Face à des bordelais qui sont parvenus à rejoindre le SRFC et l’OM en phase de groupe d’ « Europa League » trois jours plus tôt, les hommes de Sabri Lamouchi ont décidés de prendre les commandes du jeu et ils se verront récompenser dès la 12ème minute ou suite à un corner bien frappé par Clément Grenier, le capitaine Benjamin André ouvrira le score, imiter trois minutes plus tard par Rami Bensebaini suite à un nouveau corner frappé cette fois par Benjamin Bourigeaud. Entre temps, Jordan Siebatcheu perdra son premier duel face à Costil.

L’ancien portier rennais permettra aux girondins de rester sur ce score de 2-0 jusqu’à la fin du match malgré de nombreuses autres tentatives bretonnes essentiellement en première période.

La seconde période sera dominée de manière stérile par les girondins qui malgré une frappe sur le poteau droit extérieur de Koubek à la 84ème minute, ne cadreront aucune frappe lors de ce match.

srfc2

Des débuts parfaits au Roazhon Park

Deux victoires, trois buts inscrits, aucun encaissé, plus de 20 000 spectateurs lors des deux rencontres (20 200 contre Angers puis 23 800 face à Bordeaux), le Stade rennais peut se satisfaire de son entame de saison à domicile. Il faudra confirmer face à Jablonec puis face au PSG ces débuts prometteurs.

Une prestation prometteuse sur la Canebière

Entre les 2 matchs à domicile, le SRFC s’en allait défier l’OM dans son antre.

Vainqueur facile de Toulouse (4 à 0) pour sa première à domicile, les joueurs de Rudi Garcia étaient favoris de cette rencontre. Et pourtant, les olympiens ne seront pas dangereux lors d’un premier acte dominé tactiquement par les rennais qui profiteront des erreurs marseillaises pour mener logiquement 2 buts à 0 grâce à Bourigeaud sur pénalty puis Ismaila Sarr.

Malheureusement, les rennais seront étrangement absents de la première demie heure du deuxième acte et l’OM obtiendra logiquement le match nul 2 à 2.

srfc

M’Baye Niang arrive, Diafra Sakho part

Tandis que Diafra Sakho a rejoint Bursaspor dans le cadre d’un prêt d’une saison sans option d’achat, M’Baye Niang a rejoint le SRFC pour la même durée mais avec une option d’achat présente dans son contrat de prêt et un contrat de 4 ans à partir du 01/07/2019 en cas de levée de cette option.

Après des débuts prometteurs à l’âge de 16 ans au Stade Malherbe de Caen, l’international sénégalais a eu du mal à s’imposer dans ses différents clubs mais il a réalisé une coupe du monde 2018 intéressante avec sa sélection.

Sa puissance, sa vitesse et sa percussion devrait permettre à l’attaque rennaise d’avoir une arme de plus.

Hatem Ben Arfa, la recrue star

Malgré 18 mois d’inactivité, l’ancien parisien est clairement la recrue la plus importante de l’histoire du SRFC. Arrivée le dimanche 2 septembre en Bretagne, il s’astreint à 2 séances quotidiennes depuis le lundi 3 afin de rattraper son retard de préparation par rapport à ses équipiers (malgré une préparation individuelle en solo effectuée en Tunisie depuis le mois de juin).

Selon les informations ressortant des séances collectives, Ben Arfa est déjà impressionnant et Sabri Lamouchi a annoncé que l’ancien international français serait dans le groupe pour le prochain déplacement à Nice.

Convoité par Nice et par deux clubs portugais disputant la ligue des champions (Benfica puis Porto), Ben Arfa a finalement choisi la Bretagne grâce au projet présenté par Olivier Létang et par Sabri Lamouchi. Une arrivée rendue possible par l’apport financier de la famille Pinault.

Cette arrivée impactera fortement l’aspect notoriété du club rennais.

« Europa League », une occasion unique à saisir

En tombant dans la poule du Dynamo Kiev, d’Astana et de Jablonec, le SRFC a clairement la possibilité de viser une des deux places qualificatives pour les seizièmes de finale de la compétition.

Le Dynamo de Kiev partira avec les faveurs des pronostics pour finir en tête de ce groupe au vu de sa grande expérience européenne et huitième de finaliste la saison passée (éliminée par la Lazio de Rome).

Astana commence à prendre de l’expérience et a été sorti par le Sporting Clube de Portugal (basé à Lisbonne) en seizièmes de finale de la dernière édition. Cependant, hormis Pedro Henrique (l’ancien rennais) et deux ou trois autres joueurs, peu de joueurs sont connus et les stadistes ont moyen de rivaliser avec le club kazakh.

Le Club de Jablonec disputera sa première phase de groupe européenne et fera clairement office de petit poucet de la poule.

L’occasion est immense pour les rennais de démarrer la compétition par une victoire car ce sont les tchèques qui viendront au Roazhon Park pour la première journée de cette phase de groupe.

Un rythme infernal jusqu’à la prochaine trêve internationale

Après le déplacement à Nice le vendredi 14 septembre, le SRFC jouera 2 fois par semaine pendant plusieurs semaines.

Les dirigeants rennais ont construit l’effectif en prévision de ce rythme infernal.

La prochaine rencontre sera importante pour maintenir une confiance optimale avant le premier match européen le jeudi suivant.

Lors de cette rencontre, on scrutera de près les débuts rennais de Ben Arfa et l’articulation du milieu de terrain rennais où la complémentarité du numéro 18 rennais avec le numéro 8, également formé à l’Olympique lyonnais, Grenier sera observée avec attention.

On notera que M’Baye Niang pourrait-être absent de ce rendez-vous en raison de sa blessure en sélection. Cependant, sa blessure ne devrait pas être trop longue et son retour serait attendu dès la réception de Jablonec.

Il va être intéressant de voir comment Sabri Lamouchi va gérer les 3 prochaines rencontres de son équipe. La réception de Jablonec sera suivie du choc face au Paris SG le dimanche 23 septembre à 15h.

Programmation TV :

L1 : J5; Vendredi 14 septembre à 19h sur Bein Sports 1:

OGC Nice – SRFC

EL : J1; Jeudi 20 septembre à 18h55 sur RMC Sport 2 :

SRFC – Jablonec

L1 : J6; Dimanche 23 septembre à 15h sur Bein Sports 1 :

SRFC – Paris SG

L1 : J7; Mercredi 26 septembre à 19h sur Bein Sports Max 7 et en multiplex sur Bein Sports 1 :

Amiens – SRFC

L1 : J8; Dimanche 30 septembre 2018 à 15h sur Bein Sports 1 :

SRFC – Toulouse FC

EL : J2; Jeudi 4 octobre à 16h50 sur RMC Sport 1 :

Astana – SRFC

L1 : J9; Dimanche 7 octobre à 17h sur Bein Sports 2 :

AS Monaco – SRFC

Stanislas DECAN

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

Articles liés