Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Photo avec un ex-braqueur. Les Italiens se paient Macron

A observer la presse italienne, on s’aperçoit de plus en plus que les Italiens, forts de leur ministre de l’Intérieur très bien placé dans les sondages, semblent franchement dubitatifs face à la politique française et la communication d’Emmanuel Macron.

Il est déjà très peu apprécié en Italie, entre autres pour ses oppositions et insultes à Matteo Salvini en matière d’immigration, sa gestion des frontières, et son hypocrisie. Sur Twitter, un sondage avait même vu le jour concernant les adjectifs qui qualifieraient le mieux le président français ! Les votes sont révélateurs…

Les photos récentes  d’Emmanuel Macron dans les Antilles ne viennent pas contredire l’opinion des Italiens qui ne se gênent d’ailleurs pas pour souligner le ridicule dont se couvre un peu plus chaque jour le président français.

En effet, une photo d’Emmanuel Macron avec deux Français d’Outre-mer fait le tour des réseaux, l’un se fait immortaliser torse nu avec les sous-vêtements qui dépassent, tout en faisant un doigt d’honneur tandis que l’autre est un ex-braqueur tout juste sorti de prison. De toute évidence, la photo – fort peu « présidentielle » – a déchainé une multitude de polémiques, et les critiques pleuvent sur Emmanuel Macron pour atteinte à la dignité de sa charge de président de la République. Et en première ligne – comme on pouvait largement s’y attendre – c’est Marine Le Pen qui écrit sur twitter : « On ne trouve même plus de mots pour exprimer notre indignation. La France ne mérite certainement pas cela. C’est impardonnable ! ».

La rencontre de Macron avec ces deux jeunes est survenue durant sa visite officielle à Saint-Martin. Suite à une violente tempête, le président français a trouvé refuge dans un hôtel et c’est là qu’il a croisé l’ex-prisonnier et son ami. D’où l’idée de la photo qui a indigné presque tout le monde. Suite à la tirade de Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National (ex Front National), Macron a tenté faire une réponse comme il en a l’habitude : « Ce qui fait que je me suis battu pour être élu face à Marine Le Pen et que je suis là aujourd’hui, c’est parce que j’aime chaque enfant de la République, quelles que soient ses bêtises parce que bien souvent, parce que c’est un enfant de la République, il n’a pas choisi l’endroit où il est né, et il n’a pas eu la chance de ne pas en faire […] Je suis président de la République et je ne laisserai à personne le peuple».

En effet, on remarque que Macron tente de redorer son image, en se présentant avec une attitude plus « populiste ». Toutefois, c’est une opération de « maquillage » qui ressemble presque à un passage obligé du fait des critiques qu’a essuyées régulièrement le président français pour ses nombreuses sorties arrogantes et antipopulaires, parmi lesquelles sa réplique acerbe au jeune garçon qui ne l’avait pas appelé « monsieur le président » ou le chômeur que Macron a exhorté, avec mépris, à « traverser la rue » pour trouver un emploi.

Cependant, malgré toute la poudre jetée aux yeux des français, Emmanuel Macron a depuis peu touché le fond en matière de côte de popularité : seuls 32% des français approuvent son travail [soit pire que Hollande, et c’est dire !] Et se faire photographier avec des ex-prisonniers qui font un doigt d’honneur ne semble franchement pas le meilleur moyen pour regagner le terrain perdu !

Traduction : Hélène Lechat

Source : Il Primato Nazionale (1er octobre 2018)

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Photo avec un ex-braqueur. Les Italiens se paient Macron”

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Le front ripoublicain ? – Le Nouvel I-Média

Découvrir l'article

Politique, Tribune libre

Emmanuel Macron : de Jupiter à Néron [L’Agora]

Découvrir l'article

Sociétal, Vu ailleurs

Cohabitation : que pourrait faire Jordan Bardella face à Emmanuel Macron ?

Découvrir l'article

Politique

Législatives 2024. Macronistes et LR anti-RN se répartissent les circonscriptions dans le dos de leurs électeurs

Découvrir l'article

Politique

Nicolas Pouvreau-Monti, cofondateur de l’Observatoire de l’immigration et de la démographie : « On a atteint des niveaux d’immigration jamais-vus» sous la présidence d’Emmanuel Macron »

Découvrir l'article

Politique

Le piège qu’Emmanuel Macron tend au Rassemblement National

Découvrir l'article

Politique, Tribune libre

Elections européennes 2024. Une élection pour rien et une dissolution piège

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Emmanuel Macron dissout l’Assemblée nationale et annonce des législatives au 30 juin 2024

Découvrir l'article

Politique, Tribune libre

Européennes 2024. Valérie HAYER aurait-elle besoin de lunettes ? [L’Agora]

Découvrir l'article

Tribune libre

Et si vous arrêtiez de croire aveuglément les faux prophètes, les monomaniaques, les manipulateurs et les profiteurs de crise ? [L’Agora]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky