literie

Comment les Français choisissent-ils leur literie ? Une question pas passionnante, vraiment ? Sauf que votre lit, c’est un des endroits que vous fréquentez le plus tout au long de votre vie, alors le négliger, cela a forcément un impact sur votre quotidien.

Créé par Infoliterie (Association Pour La Literie) au début de l’année, l’Observatoire Literie, Sommeil et Santé s’est fixé pour objectif d’étudier la perception des Français à l’égard de leur literie et de son impact sur la qualité de leur sommeil. A ce titre, l’Observatoire dévoile les premiers résultats de son enquête annuelle révélant notamment que le confort de la literie est le critère de choix numéro un des consommateurs, devant la dimension et, plus étonnant, le prix.

Les Français se sentent-ils bien informés au moment de leur achat ?

Mousse, latex, ressorts ensachés, sommier à lattes, indépendance de couchage… le glossaire de la literie peut paraître complexe pour les consommateurs et, ainsi, transformer l’achat en véritable casse-tête. A ce titre, l’étude de l’Observatoire Literie, Sommeil et Santé montre que seulement 14% des Français estiment être bien informés pour choisir leur literie, tandis que 34% déclarent manquer totalement d’information. Un chiffre prégnant chez les 25-34 ans qui représentent 10% des déclarants se sentant mal informés.

« Les Français sont trop souvent démunis d’information en matière de literie. Par exemple, beaucoup de personnes ignorent que le couple matelas-sommier doit être renouvelé tous les 10 ans pour des raisons d’hygiène et de santé. Ainsi, elles les conservent durant 14 ans en moyenne et parfois jusqu’à 20 ans pour un sommier ! En outre, on pense souvent que la qualité d’un matelas se mesure à sa fermeté, or il doit avant tout être adapté à la morphologie, aux habitudes et aux préférences de chacun. Ces idées reçues amènent de nombreuses personnes à choisir une literie qui ne leur convient pas soulignant l’importance de mieux informer les consommateurs », déclare Gérard Delautre, Président de l’Association Pour La Literie.

Literie. Sur quels critères les Français basent-ils leur achat ?

En matière de literie, les Français privilégient avant tout… le confort. Ce critère est en tête des préoccupations chez 75% des personnes interrogées par l’APL. Chez les plus de 65 ans, cette part atteint même les 81%. Les Français aiment également voir grand ! En effet, la dimension de la literie constitue le second critère de choix pour 57% d’entre eux, dont 42% des 25-34 ans. Par ailleurs, si une majorité de Français dort dans un lit de 140 cm x 190 cm, les literies dites grande largeur (à partir de 160 cm x 200 cm) connaissent un essor important et séduisent de plus en plus de consommateurs (20 % de croissance en 2017).

Cité par 53% des répondants, le prix arrive en 3e position des critères déterminants, ex æquo avec le modèle du sommier (lattes, tapissier, à ressorts…). 49% des Français jugent également la composition du matelas très importante, tout comme la possibilité d’essayer la literie avant l’achat (33%) et la fabrication des produits « Made in France » (33%). La réputation de la marque (23%) joue également un rôle non négligeable dans le choix du consommateur, soulignant l’importance d’une relation basée sur la confiance.

Le point de vente physique reste plébiscité

Alors que de plus en plus d’offres de literie voient le jour sur internet, les Français continuent de préférer l’achat en magasin. Près de 60% d’entre eux déclarent ne pas se sentir prêts à acheter leur literie sur le web sans avoir la possibilité de la tester (28% se disent « pas du tout prêts »). En effet, le point de vente physique offre l’avantage de pouvoir essayer différents modèles de literie afin de déterminer celle la mieux adaptée à ses besoins.

62% des consommateurs prêts pour la literie de relaxation

Si 39% des Français pensent que la literie de relaxation, également appelée literie électrique réglable, s’adresse surtout aux personnes âgées, l’étude révèle que 62% des consommateurs seraient prêts à l’adopter. Ce modèle permettant de relever certaines zones du matelas (la tête, les pieds…) se présente en effet comme une solution adaptée aux différentes activités pratiquées au lit en dehors du sommeil. Ainsi, 83% des répondants pensent que la literie de relaxation s’avère pratique pour lire, regarder la télévision, se détendre ou encore travailler

Méthologie de l’étude : Commanditée par Infoliterie (Association Pour La Literie) l’étude de l’Observatoire Literie, Sommeil et Santé a été réalisée en mai 2018 par le cabinet d’étude Jacques Cabassus. L’étude interroge un panel représentatif de 1033 personnes en France, sous la forme d’un questionnaire en ligne de 20 minutes (CAWI). 

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine