Le Télégramme : Philippe Créhange devrait se remuer

A LA UNE

Irlande du Nord. Il y a 48 ans, pas de Black Friday mais un Bloody Friday à Belfast

En ces temps de consumérisme quasi religieux, les enseignes commerciales (et même les gouvernements) incitant les consommateurs à se...

Florian Philippot : « Notre pays est incontestablement dans les mains de personnes qui veulent retirer aux Français un maximum de libertés » [Interview]

Parmi les politiques qui sont montés au créneau ces derniers mois contre la tyrannie sanitaire mise en place en...

Hold-up. Pierre Barnerias, l’auteur du documentaire, s’explique

Après le succès de Hold-Up, un documentaire sur le Covid, dont la version de travail a été diffusée en...

Discours de De Gaulle à Quimper en 1969 : coulisses d’un ratage historique

Le 2 février 1969, Charles De Gaulle prononce à Quimper le dernier discours de sa carrière. Pour la première...

Immigration et invasion de l’Europe. Pour Jean-Yves Le Gallou, « Tous les pays européens ont été victimes d’un coup d’Etat, des médias et des...

Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, enchaine les livres majeurs, avec la sortie de « L'invasion de...

Richard Ferrand (LREM), député de Carhaix, présentement président de l’Assemblée nationale et ancien agent immobilier aux Mutuelles de Bretagne, n’a pas le sens de la répartie.  Jeudi 13septembre, alors qu’il visitait le SPACE  à Rennes, un journaliste du Télégramme lui fait remarquer qu’il a enregistré 99 voix de moins que son prédécesseur François de Rugy lors de son élection à la présidence de l’Assemblée nationale. En clair, c’est pas terrible comme résultat !

« Quand on gagne au premier tour avec 52%, on a plutôt le sourire », répond-il. Avant de se retourner, quelques mètres plus loin, vers Olivier Allain, vice-président de la région Bretagne en charge de l’Agriculture et macroniste bon teint : « Qu’est-ce qu’ils sont casse-pieds. S’ils se présentaient, ils sauraient que gagner avec 52%, c’est déjà très bien » (Le Télégramme, vendredi 14 septembre 2018). Ferrand désigne ainsi les journalistes en général et Philippe Créhange en particulier qui représentait ce jour-là Le Télégramme.

Il y avait un bon moyen de renvoyer Créhange dans les cordes : lui parler des ventes de son journal. Comment se fait-il que le quotidien de Morlaix ait perdu 10 966 numéros/jour, entre 2007 et 2017, en diffusion totale (207 964/196 998) – le journaliste Créhange a-t-il sa part de responsabilité dans ce recul ?

Certes la situation financière du groupe Télégramme est plutôt bonne grâce à « sa stratégie de diversification dans le sport et les concerts qui pèsent aujourd’hui la moitié de son chiffre d’affaires de 160 millions d’euros. La société est propriétaire, dans la voile, de la Route du Rhum, de la Solitaire du Figaro et de la Transat AG2R La Mondiale et, dans la musique, des Francofolies de La Rochelle et du Printemps de Bourges. Elle détient aussi toute une série de courses cyclistes (La Haute Route) et de running (Les 20 kms de Genève, le Marathon Nice-Cannes) » (Le Figaro économie, mercredi 17 octobre 2018). Le groupe a également procédé ces dicx dernières années à une série d’acquisitions de sociétés événementielles (Pen Duick, OC Sport, C2G).

Mais sur le numérique, la situation est moins bonne : seulement 5000 abonnés. Que fait Philippe Créhange ? Pas assez percutant ? Pas assez créatif ? Pas assez malin ?

B.M.

Crédit photo : Dr
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

 

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

75 ans et relogée car un squatteur vit chez elle

En 2018, Martine Garofalo décide de partir vivre en Guyane. Elle installe alors deux locataires dans sa maison de...

Bretagne. Élections régionales : un second tour de piste pour Marc Le Fur (LR)

La partie n’est pas facile pour la droite en Bretagne. Pourtant Marc Le Fur (LR) se verrait bien diriger...