Nantes : des lycées bloqués dans les banlieues

A LA UNE

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

Dinard. A la rencontre de Céline Tacher, bretonne élue au comité central du Rassemblement national (RN)

Céline Tacher a 22 ans. Originaire de Dinard en Bretagne elle habite maintenant Paris pour les études et le...

Vannes, Lanester. Retour en vidéo sur les manifestations contre le Pass sanitaire

Des milliers de personnes ont défilé samedi 17 juillet dans les principales grandes villes bretonnes comme dans toute la...

Covid-19. « La contamination et la mortalité sont, à l’été 2021 et après 3,6 milliards de doses de vaccins injectées, beaucoup plus élevées qu’à...

Ci-dessous le point mensuel de D. Delawarde au sujet de la progression du Covid19 dans le monde. La contamination et...

Le mouvement des lycéens se poursuit avec son cortège de violences devenu habituel. Ainsi à Nantes, les lycées correspondant aux banlieues nantaises ont été bloqués : Monge (quartiers nord), Nelson-Mandela (sectorisé sur Beaulieu et Malakoff), Albert-Camus (Bellevue), Léonard-de-Vinci (Bottière), des Bourdonnières (Clos Toreau), Colinière (Doulon), Carcouët (le Breil) et Jean Perrin à Rezé (Château de Rezé).

Une centaine de personnes ont manifesté bruyamment devant le lycée Nelson Mandela à Nantes – la porte du lycée a été dégradée et les forces de l’ordre s’y sont déplacées. Près de 200 perturbaient les abords du lycée Camus de Bellevue, fermé pour la journée. Des poubelles y ont été enflammées.

Quatre interpellations ont eu lieu ce matin – un adolescent de 16 ans près du lycée la Colinière, soupçonné d’avoir incendié des poubelles, un de 15 ans armé d’un brise vitre près du lycée Monge, deux autres de 15 et 18 pour jets de projectiles sur les forces de l’ordre près du lycée Mandela.

Par ailleurs dans une ambiance nettement plus calme, près de 200 lycéens ont manifesté devant le lycée Aristide Briand à Saint-Nazaire sans bloquer les accès et quelques dizaines d’autres ont bloqué le lycée du Pays de Retz à Pornic, sans décourager cependant les élèves qui le voulaient d’aller en cours.

Le vendredi de la semaine dernière, en marge des blocages de lycées, neuf voitures ont été incendiées à Nantes et trois retournées.

Louis Moulin

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Pourquoi la gestion de la crise COVID est un scandale [ L’Agora]

Au début de la crise COVID, en janvier 2020, les services de l’État ont assuré aux Français qu’ils étaient...

Une directrice d’école de Leeds, au Royaume-Uni « Les blancs font partie des groupes ethniques minoritaires… c’est merveilleux »

« Nos religions sont peut-être différentes, mais les messages de bonté, de rassemblement et de charité sont tous les...

Articles liés

Nantes : affaire Steve Maia Caniço – mise en examen du commissaire Chassaing

Il aura fallut deux ans d'enquête pour aboutir à une première mise en examen pour homicide involontaire dans l'affaire du décès de Steve Maia...

Nantes. Quelques conseils pour trouver un logement avec un budget étudiant

Plus de 50 000 étudiants de tout horizon viennent chaque année étudier à Nantes, ce qui en fait la 5e ville universitaire de France. Plus...

Deux véhicules brûlés aux Dervallières, un scooter incendié quartier Procé

Dans la nuit du 11 au 12 juillet, une camionnette et une voiture ont encore été incendiés rue Watteau aux Dervallières vers 0h45 –...

Nantes : la police sévit contre les rodéos et les voleurs de colliers

Ce 9 juillet vers 1h30, trois individus ont agressé deux jeunes et arraché un collier que l'un d'eux portait. Intervenue rapidement, la police arrive...