Alexandre del Valle après l’attentat islamiste de Strasbourg : «On laisse en liberté des gens qui devraient être plus longtemps surveillés ou incarcérés»[Vidéo]

A LA UNE

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Entretien sur Russia Today avec Alexandre del Valle, géopoliticien, spécialiste du terrorisme.

Il était invité à réagir à l’attaque islamiste de Strasbourg, dont le principal suspect est Chérif C un franco-algérien, criminel multirécidiviste, toujours en fuite actuellement. Un homme avec 70 mentions au Traitement des antécédents judiciaires, condamné 27 fois en France, condamné en Allemagne en 2017 pour un vol avec effraction, expulsé en France après avoir purgé sa peine . Un de ses frères est également fiché S par la DGSI La police allemande en alerte. Son premier signalement date de 1999. Il avait 10 ans. Entre 2006 et 2016, il a passé 5 ans en prison. Il est signalé radicalisé depuis 10 ans et inscrit au FSTRP depuis 2016.

Alexandre del Valle est l’auteur notamment de « la stratégie de l’intimidation, du terrorisme jihadiste à l’islamiquement correct ». Un livre ainsi présenté par son éditeur :

Plus l’on tue au nom d’Allah, plus l’Occident combat « l’islamophobie » et plus on parle en bien de l’islam pour ne « pas faire l’amalgame ». Tel est le paradoxe de « l’islamiquement correct » selon lequel, loin de déclencher dans nos sociétés culpabilisées une mise à l’index des préceptes sacrés qui justifient la violence jihadiste, la médiatisation des attentats terroristes renforce en fait l’attractivité de l’islam. Alexandre del Valle montre que la violence jihadiste n’est en aucun cas un simple problème sécuritaire « étranger à l’islam » mais bien le plus efficace outil du prosélytisme islamique.

Et ceci s’explique d’abord par la lutte obsessionnelle contre « l’islamophobie » exigée par les pôles de l’islamisme mondial, qui aboutit à faire de l’islam une religion intouchable, au-dessus de toutes les autres. L’auteur décrit la stratégie de conquête des piliers mondiaux de l’islamisme sunnite (Ligue islamique mondiale, Organisation de la Coopération islamique, ISESCO, Frères musulmans, Turquie néo-ottomane d’Erdogan) qui prônent la « désassimilation » et cherchent, sous couvert de criminalisation de la critique de l’islam, à soumettre les démocraties occidentales à l’exceptionnalisme musulman. D’où l’évocation récurrente de la supposée « supériorité morale, philosophique et scientifique de l’islam » (dont témoignerait l’âge d’or d’Al-Andalus), envers lequel l’Occident serait redevable. En s’appuyant sur les meilleures recherches historiques, Del Valle dégonfle ce mythe fondateur du suprémacisme musulman. En mettant à jour la complicité entre « coupeurs de têtes » (islamo-terroristes) et « coupeurs de langues » (lobbies anti-islamophobes), Del Valle réalise une démonstration jamais produite à ce jour, et apporte la preuve que le jihadisme et l’islamiquement correct fonctionnent profondément de concert.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018,
Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid-19, tyrannie sanitaire. Bientôt tous pucés ? [L’Agora]

3 parlementaires du Sénat ont rédigé un rapport dans le cadre de la délégation à la prospective intitulé :...

Damocles lance une pétition pour supprimer les subventions à la presse

Damocles - dont nous avions interrogé le fondateur, Samuel Lafont - lance une pétition pour supprimer les subventions à...

Articles liés

Environnement. En Alsace, des hôtels à hirondelles mis en place contre le moustique tigre

Pour endiguer la prolifération du moustique tigre, une ville alsacienne a eu l'idée insolite de mettre en place des hôtels à hirondelles, ces dernières...

Retrait de la subvention à la mosquée de Strasbourg : une décision soutenue par les Français – EELV désavoué

Alors que la maire de Strasbourg vient d'annoncer que sa ville ne verserait « pas en l'état de subvention pour la poursuite de la construction de la...

Mosquée : Strasbourg patauge dans l’islamo-gauchisme!

Alors que la municipalité de Strasbourg s'est prononcé pour le vote d'une subvention de 2.5 millions d'euros au profit de l'association turque gérant le...

Danemark. Le gouvernement durcit le contrôle du financement des mosquées pour lutter contre l’islamisme

Face à la menace islamiste et à la radicalisation d'une partie des musulmans du pays, le Danemark vient d'adopter une nouvelle loi destinée à...