Emmanuel Macron en prend pour son grade avec les Gilets jaunes

A LA UNE

Gilles Pennelle/Florent de Kersauson (RN) : « Faites entendre votre voix et ne laissez pas la Bretagne aux mains des socialistes ! » [Interview]

À quelques encablures du second tour des élections régionales qui aura lieu dimanche 27 juin, le Rassemblement National est...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Notre processus démocratique marche mal, de plus en plus mal » [Interview]

Premier des cinq candidats à répondre aux questions à quelques jours du second tour des élections régionales, Thierry Burlot,...

Régionales 2021. Le point sur le second tour, région par région

On vous propose de faire le point sur le second tour des régionales qui se déroulera dimanche prochain, point...

2ème tour des élections régionales en Bretagne. Mode d’emploi

Après le premier tour qui n'a pas mobilisé les foules, le deuxième tour des élections régionales s'annonce dimanche en...

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Une véritable littérature fleurit sur les barrages tenus par les Gilets jaunes. Il y en a pour tous les goûts. Mais, en général, c’est la haine de Macron qui apparaît. Édouard Philippe, pourtant Premier ministre, on ne connaît pas…

Pour qui souhaiterait proposer à un éditeur un manuscrit original, il y a possibilité de trouver les bons matériaux en faisant le tour des barrages de Bretagne. Car les Gilets jaunes ont beaucoup d’imagination et ils écrivent. Leurs analyses politiques – telles qu’elles apparaissent sur des panneaux – valent bien celles de Thomas Legrand (Matinale de France Inter). C’est du vécu, du vivant, de l’humain. Bien sûr, elles sont souvent cruelles car leur rejet d’Emmanuel Macron est total. « Lorsque les peuples cessent d’estimer, ils cessent d’obéir », écrivait Antoine de Rivarol 1753 -1801).

Macron : un mépris de classe ?

Il est vrai que le Président a tout fait pour être détesté. Son mépris de classe est pour beaucoup dans les critiques assassines que lui adressent les Gilets jaunes. Alors qu’il était ministre de l’Économie, de l’industrie et du numérique dans le gouvernement Manuel Valls II, il s’était fait remarquer par les Bretons avec cette sortie catastrophique : « Sur les dossiers que j’ai, il y a la société Gad (…) Il y a dans cette société une majorité de femmes. Il y en a qui sont, pour beaucoup, illettrées (…) Ces gens là n’ont pas le permis de conduire. » (Europe 1, mercredi 17 septembre 2014). Devenu président de la République, il a multiplié les gaffes, parlant à tort et à travers. L’une d’elle est célèbre ; s’adressant à un chômeur, horticulteur de son état, il lui sort : « Dans les hôtels, cafés et restaurants, je traverse la rue et je vous en trouve [du travail] »  ( 15 septembre 2018, dans les jardins de l’Élysée, lors de la journée du patrimoine).

« Macron tu es viré, traverse la rue pour trouver un vrai boulot, mais tu vois en face, y’a pas de banque »

En effectuant une tournée sur les barrages de Haute-Bretagne, on a trouvé la réponse donnée par un Gilet jaune à cette phrase historique. C’était au rond-point de la Jaunaie, à Redon : « Macron tu es viré, traverse la rue pour trouver un vrai boulot, mais tu vois en face, y’a pas de banque ».

Effectivement, si Macron était « viré », comment se passerait sa reconversion ? Pourrait-il retourner chez Rothschild, banque d’affaires où il travailla pendant quatre ans ? A coup sûr, il y gagnerait davantage d’argent qu’en ramant à l’Élysée. Entre décembre 2010 et mai 2012 , il avait perçu, en tant qu’associé-gérant, deux millions d’euros brut ; il avait en particulier piloté une grosse négociation (Le rachat par Nestlé d’une filiale de Pfizer). C’est plus juteux que l’indemnité accordée au président de la République : 14.910,31 euros brut par mois.

Bernard Morvan

Crédit photos : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Régionales 2021 : le grand débat d’entre-deux-tours en Pays de la Loire

Les électeurs sont appelés à voter pour leur président de région ce dimanche 27 juin, à l'occasion du second...

Logements étudiants : le point sur le marché locatif en Bretagne administrative avant la rentrée 2021

Dans l'optique de la rentrée de septembre 2021, la recherche de logements étudiants est un sujet d'actualité pour une...

Articles liés

De Clovis à Macron : vie et fin d’une nation ?

Nos politiques actuels montrent d’évidentes ambitions personnelles. Elles sont cependant bien trop étriquées et mensongères pour qu’elles se développent en une ambition pour la...

Prêt et annulation de créance de la France au Soudan : Macron essaie-t-il de contrer l’influence russe ?

La France a annoncé qu’elle prêterait 1.5 milliards de dollars au Soudan pour solder ses arriérés avec le FMI et lui pardonnerait 5 milliards...

Jean-Marc Ayrault peine à faire valoir le thème de l’esclavage

En confiant les clés de Nantes à Johanna Rolland en 2014, Jean-Marc Ayrault imaginait-il qu’il allait si vite devenir un has been ? Débarqué de...

Affaire Jérôme Rodrigues : « On veut faire payer un petit flic des multiples erreurs des décideurs de l’administration »

Affaire Jérôme Rodrigues : « On veut faire payer un petit flic des multiples erreurs des décideurs de l’administration ». Nouvelle vidéo réalisée par le...