War Raok n°53. Quel avenir pour la Bretagne ?

A LA UNE

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Le 53ème numéro de la revue nationaliste bretonne War Raok est paru avec pour question centrale, quel avenir pour la Bretagne ?

Pour s’abonner, pour commander, c’est ici

SOMMAIRE N° 53

Buhezegezh vreizh page 2

Editorial (Padrig Montauzier). page 3

Buan ha Buan (Jelvestr Le Cloarec, Goulc’hen Danio de Rosquelfen, Denez Le Floc’h…).

Page 4

Politique

C.A.O. d’Arzano, Brizeux outragé ! (Erwan Houardon). Page 11

Société

Centenaire de la guerre 1914-1918 (Rozenn Le Hir, Herve Pedennlec’h). Page 14

Tradition

Tartans bretons, portons-les fièrement ! (J. Le Bouter). Page 16

Billet d’humeur

La pensée enchaînée des Libre-Penseur (Erwan Houardon). Page 18

Hent an Dazont

Votre cahier de 4 pages en breton (Yann Tregael). Page 19

Tribune libre

L’abolition des frontières. Une idée folle et irresponsable (Hans Cany). Page 24

Histoire de Bretagne

Chrysogone-Clément de Guer, marquis de Pontcallec (Meriadeg de Keranflec’h). Page 26

Environnement

Pour une écologie authentique et traditionnelle (Jure Georges Juric). Page 29

Civilisation bretonne

Fonctions et visages de la Déesse-mère ( Fulup Perc’hirin). Page 32

Nature

L’homme est aussi un animal carnivore… (Youenn Caouissin). Page 35

Lip-e-bav

Pesk ha farz (Youenn ar C’heginer). Page 37

Keleier ar Vro

Quel avenir pour la langue bretonne ? (Mael Le Cosquer). Page 38

Bretagne sacrée

Koad Brekilien (Per Manac’h). Page 39

Le peuple breton sacrifié sur l’autel de la France !

« Un mort gisait depuis longtemps devant les barbelés,

Un mort brûlé de soleil, fraîchi de vent et de rosée.

Chaque jour je scrutais son visage, et chaque jour

J’en étais plus sûr : ce devait être mon frère !

Je le voyais à toute heure, couché là devant moi,

Et sa voix me venait des jours de paix, des jours de joie.

Souvent, dans la nuit, un sanglot m’arrachait au sommeil :

Frère, frère bien-aimé, en est-ce fait de ton amour ?

Je finis une nuit par aller jusqu’à lui sous les balles.

Je le ramenai, l’ensevelis : c’était un camarade d’en face !

Mes yeux s’étaient trompés. Mon cœur, lui, avait vu juste :

Les morts ont tous pour nous le visage des frères ».

Heinrich Lersch.

Il y a cent ans, éclatait la Première guerre mondiale, première grande tragédie européenne. Pas possible d’échapper à ce funeste anniversaire, encore moins en Bretagne. Faste, magnificence, le centenaire de l’armistice est célébré en grande pompe et on assiste incontestablement à un déferlement de propagande et de récupération politicienne. Les causes profondes de la guerre comme ses lendemains sont totalement escamotés. La France, par la voix de son président, désigne le nationalisme comme responsable, sans doute aussi pour justifier le paysage politico-idéologique à partir duquel il entend mener la bataille des européennes.

Mais qu’a-t-on réellement célébré ? La victoire ou la fin d’une terrible boucherie ?…

Revenons sur cette guerre stupide et meurtrière, guerre restée encore profondément ancrée dans la mémoire collective du peuple breton. 240 000 hommes de Bretagne morts et sacrifiés par la France ! Combien en sortirent invalides, défigurés à vie ? Combien de familles décimées ?

Faut-il rappeler l’enfer vécu par ces soldats bretons que l’on envoie en première ligne, chair à canons car courageux et téméraires ! Faut-il rappeler l’enfer des tranchées où plane la mort avec l’odeur putride des corps en décomposition, la faim, les morsures du froid, des rats… les tempêtes d’obus, les claquements des rafales, les blessés qui pleurent et supplient de venir les chercher ou par pitié de les achever… la peur au plus profond des os et enfin l’instinct qui vous transforme en bêtes.

On ne dénoncera jamais assez cette immense barbarie. Chaque 11 novembre en Bretagne est un jour de deuil national. Le peuple breton, mon peuple a souffert cruellement et c’est pour cela que je tiens à crier mon incompréhension, mon indignation face à cette boucherie, ce suicide collectif, dessinant sans relâche les tranchées, les bombes, les barbelés, les gaz… et surtout les hommes, des hommes terrés, apeurés, aucunement des héros, mais des hommes plus souvent avec la trouille au ventre que l’envie d’en découdre. Tous ces morts, tout ce sang, le sang de mon peuple versé pour une France qui se disait, à l’époque, gardienne de la civilisation mais qui n’agissait en fait que par esprit de revanche masquant ainsi le caractère impérialiste et conquérant de cette sale guerre.

Me zo ar Gedour bras en e sav war ar c’hleuñ,
Goût a ran petra on ha me oar petra ran :
Ene Kornog, he douar, he merc’hed hag he bleuñ

Holl gened ar bed eo, an noz-mañ a viran…

Yann-Ber Kalloc’h.

Padrig MONTAUZIER.

Crédit photo :  DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Projet éolien et pollution en baie de Saint-Brieuc : la colère

La nappe d'huile rejetée accidentellement lundi sur le chantier du parc éolien et qui s'étendait sur plusieurs kilomètres au...

Covid-19. André Bercoff met mal à l’aise un virologue en le confrontant sur les Fauci Leaks et la vaccination

Covid-19. André Bercoff met mal à l'aise un virologue en le confrontant sur les Fauci Leaks et la vaccination https://www.youtube.com/watch?v=JIVW2WteyPU Crédit...

Articles liés

Elections départementales 2021 Ille-et-Vilaine : Le débat

Suite des débats organisés sur France 3 Bretagne au sujet des élections départementales. Un débat entre 6 candidats aux élections départementales en Ille-et-Vilaine était organisé...

Régionales 2021 en Bretagne. Pourquoi les listes autonomistes/régionalistes ne pèsent pas sur la société bretonne ?

A chaque élection locale ou régionale, on constate l'échec à toucher les masses des listes autonomistes/régionalistes, en Bretagne. Cela devrait être le cas de...

14 et 15 Juin 2021 : 6e concours annuel des meilleurs produits cidricoles bretons

La 6e édition du concours organisé chaque année par La Maison Cidricole de Bretagne se tiendra les 14 et 15 juin prochains au Domaine...

Energies renouvelables. L’énergie houlomotrice, l’avenir de la Bretagne ?

La question des énergies renouvelables fait couler beaucoup d'encre, et de propositions, au coeur du débat politique notamment en Bretagne, à quelques jours des...