Lors du conseil municipal du 20 décembre 2018, la Ville de Rezé a voté un « plan d’action migrants ». La municipalité de gauche s’est engagée à accueillir 20 « mineurs isolés étrangers » sans abri, à les héberger et à mettre des moyens pour leur insertion. Depuis le mois d’août, sept mineurs isolés venus d’Afrique sont installés dans les anciens locaux du Secours Populaire ouverts par l’extrême-gauche. La ville, à son tour, a cédé aux pressions des lobbies pro-migrants.

Le département de Loire-Atlantique débordé

L’accueil des mineurs isolés étrangers – qui ne sont souvent ni mineurs ni isolés – incombe en théorie au département. Mais celui-ci, comme d’autres, est débordé par l’afflux qui s’est intensifié depuis quelques années en provenance d’Afrique et du Maghreb.

Par ailleurs la Ville de Rezé soutient habituellement divers projets dits de « solidarité internationale ». Ainsi, lors du conseil municipal de novembre, ont été votés 1000 € pour l’association Cités Unies France pour reconstruire des maisons sur l’île des Célébes en Indonésie, 750 € au Réseau de coopération décentralisée pour la Palestine (RCDP) pour un centre culturel en Palestine (Jérusalem-est), ou encore la prise en charge du déplacement de l’élue Marie-Isabelle YAPO pour la conférence européenne de solidarité et de soutien au peuple sahraoui à Madrid du 15 au 18 novembre 2018.

Des mineurs isolés étrangers aussi à Vertou

De l’autre côté de l’agglomération, à Vertou – municipalité de droite – c’est dans les HLM de Harmonie Habitat que sont installés depuis le printemps 2018 18 mineurs étrangers isolés, 14 garçons et quatre filles, dans quatre appartements. Ils sont reconnus comme mineurs et c’est l’association Saint-Benoît Labre qui s’en occupe. Celle-ci gère aussi un foyer rue Frère Louis à Nantes qui en accueille 49 autres.

Une explosion de violence y avait eu lieu au printemps 2018, sept mineurs, dont le meneur de l’émeute, avaient été interpellés. Ils protestaient contre la réduction de la somme que leur allouait le département chaque mois…

LM

Crédit photo :PYMOUSS44/Wikimedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine