États-Unis. Le mur de Donald Trump divise Blancs et non-Blancs

A LA UNE

Un sondage réalisé aux États-Unis indique que le projet de Donald Trump d’ériger un mur le long de la frontière mexicaine est de plus en plus populaire au sein de sa population. Mais le résultat révèle aussi une ligne de fracture entre Blancs et Non-Blancs.

Le mur de Donald Trump de plus en plus populaire

Les résultats d’un sondage commandé par la chaîne de télévision ABC News ont été publiés le 13 janvier. Effectuée auprès de 788 adultes, l’enquête d’opinion portait sur différents sujets d’actualité aux États-Unis. L’un des plus brûlants est celui de la construction d’un mur à la frontière mexicaine pour stopper l’immigration illégale en provenance d’Amérique centrale et d’Amérique latine. En témoigne notamment l’épisode de la caravane des migrants en provenance du Honduras, sujet sur lequel de nombreux médias occidentaux n’ont pas ménagé leurs efforts pour acculer Donald Trump.

Toutefois, si seulement 24 % des interrogés considèrent qu’il y a effectivement une réelle situation de « crise migratoire » aux confins du sud des États-Unis et du Mexique, le soutien en faveur d’un mur frontalier a augmenté depuis le dernier sondage et n’a jamais été aussi important. Ils étaient ainsi 42 % à se prononcer favorablement à la construction d’un tel édifice, contre 34 % auparavant. Le taux le plus élevé jusqu’ici datait de 2017 et était de 37 %.

Blancs et non-Blancs : le mur qui divise ?

Quant aux opposants, leur proportion s’est réduite dans le même temps puisqu’ils ne sont plus que 54 %. Ils étaient 63 % il y a un an. Dans le détail, le rapport complet de l’enquête nous apprend que ce soutien en faveur du mur a principalement augmenté chez les électeurs républicains avec une hausse de 16 points par rapport à l’an dernier.

Autre enseignement à retenir, les divergences d’opinions sur ce projet selon l’appartenance à un groupe de population. Le sondage révèle ainsi que les Blancs sont majoritairement favorables à la construction du mur, leur nombre augmentant même de 10 points en l’espace d’un an et passant ainsi de 44 % à 54 %.

Dans le même temps, les Non-Blancs ne sont que 22 % à se prononcer en faveur de ce même mur. Un résultat cependant en hausse de 6 points par rapport à l’année dernière. Enfin, si les hommes américains sont 48 % à soutenir le projet de Donald Trump contre l’immigration (+9 points), les femmes restent majoritairement opposées puisqu’elles ne sont favorables que pour 36 % d’entre elles (+ 7 points). Un mur dont la symbolique dans la société étasunienne pourrait bien marquer d’autres frontières à l’avenir…

Crédit photo :  DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« Wallah, je vais te tuer bêtement. Vive Macron ! ». La racaille en action contre des militants pro Zemmour à Toulouse

Des individus au quotient intellectuel visiblement déficient s'en sont pris hier soir à Toulouse à des jeunes militants qui...

Guingamp. Des centaines de manifestants pour la défense de l’hôpital et de sa maternité

Mais où sont toutes les familles qui ont bénéficié de la maternité de Guingamp au cours de ces dernières...

Articles liés