coté est sur la place des Dervallières

Samedi 26, des tirs ont retenti en marge d’une veillée funéraire camerounaise, à la maison de quartier des Dervallières. Vers une heure du matin, deux individus dans une Audi déboulent à toute vitesse, manquant d’écraser un des participants qui était dehors. Le ton monte, les intrus – habitants du quartier comme l’organisateur de la veillée – sont alcoolisés.

L’un d’eux crie à la cantonade, « attends, je vais revenir et je vais buter quelqu’un ». Il est effectivement revenu une demi-heure plus tard armé d’une carabine. Il a tiré de nombreux coups de feu, dont quatre au moins sur les vitres de la maison de quartier. Puis il a pris la fuite avec sa berline, abandonnant son complice qui a été attrapé par les participants et quelque peu malmené. Il avait près de deux grammes d’alcool dans le sang. Il a du être hospitalisé après son interpellation.

Agé de 31 ans, il a été présenté devant le juge pour tentative d’assassinat et menace de morts. Le tireur, identifié et connu de la justice, est lui aussi âgé de 31 ans. Il est recherché.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine