Découverte de l’Europe. La Hongrie s’ouvre au tourisme fluvial

A LA UNE

Pour la première fois de son histoire, la Hongrie va s’ouvrir au tourisme fluvial, et avec une entreprise française.

C’est un contrat historique que le chantier Nicols vient en effet de remporter en Hongrie. En effet, après un an de négociations, le constructeur de navettes fluviales français vient de remporter l’appel d’offre lancé par le pays pour la construction de 20 bateaux de la gamme Estivale, livrables en 2019 et 2020.

Le 1er bateau construit, un estivale OCTO, sera d’ailleurs présenté au public hongrois – et aux visiteurs – lors du salon du tourisme qui se tient à Budapest du 21 au 24/02/2019.

Un contrat exceptionnel quand on sait que le pays est totalement “vierge” en matière de tourisme fluvial : le gouvernement vient tout juste d’acter la construction des infrastructures portuaires qui permettront aux bateaux Nicols de naviguer, à l’horizon 2020, entre ses bases de Kisköre (à 1h30 de Budapest) et Tokaj. Il s’agit pour la Hongrie d’un projet d’Etat ambitieux (15 millions d’Euros environ) autour du thème de l’eau, dans une région préservée et naturelle qui comprend, outre l’achat de 20 bateaux Nicols, la construction de 12 ports.

Une grande première pour les amateurs de plaisance qui pourront ainsi naviguer sur les fleuves et canaux pour la toute première fois sur des bateaux habitables.

Une belle réussite qui marque une vraie reconnaissance du professionnalisme du chantier naval de Cholet et de la qualité de ses navettes sans permis. Et un contrat qui vient couronner le dynamisme de cette entreprise française déjà présente dans quatre pays d’Europe.

L’entreprise Nicols est en effet à la fois constructeur de bateaux fluviaux, loueur de bateaux sans permis et gestionnaire de près de 25 bases de location en Europe. Elle assure sur son site de Cholet, dans le Maine-et-Loire, l’ensemble de la fabrication de ses vedettes, depuis la simple coque nue jusqu’à des aménagements très personnalisés. Une autonomie qui lui permet de concevoir une vaste gamme de bateaux de toutes tailles et de toutes catégories et qui revendique qualité, excellence, savoir-faire artisanal, recherche de confort optimal et goût marqué pour l’esthétique.

D’ici à deux ans, les amateurs de tourisme fluvial vont donc pouvoir naviguer en Hongrie !

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« Vivre ensemble » à Brest. Des policiers attaqués dans le quartier de Kérédern

La police n'effraie plus les voyous. A Brest, des policiers ont été attaqués, dimanche, en pleine journée, dans le...

Marsault, l’encre et le bazooka

Marsault, dessinateur humoristique et auteur de bande dessinée à succès, est l'invité de Livre Noir. Rare dans les médias,...

Articles liés