Responsabilité absolue, Demain la dictature, Turenne, Quand le Lys terrassait la France, la Peur et la Liberté : on vous présente quelques lectures de la semaine.

Responsabilité absolue : la méthode des Navy seals pour réussir

Jocko Willing et Leif Babin

Dans ce livre qui a pris d’assaut l’Amérique et le monde, deux officiers mythiques des Navy SEALs qui ont dirigé l’unité d’opérations spéciales la plus décorée de la guerre en Irak montrent comment incarner la mentalité SEAL dans la vie civile. 

Jocko Willink et Leif Babin ont été déployés sur le champ de bataille le plus violent et le plus dangereux d’Irak. En tant que responsables de l’unité Cogneur de l’équipe SEAL Trois, leur mission était impossible : reprendre la ville de Ramadi, bastion d’Al-Qaïda réputé  » perdu « . 
De la perte de leurs plus proches frères d’armes aux poussées héroïques menées dans la chaleur, la poussière et le sang, ils racontent tous les aspects de cette expérience hors norme. À chaque fois, ils montrent comment ce qu’ils ont vécu illustre un principe de combat et comment l’appliquer. 

Willink et Babin sont rentrés chez eux après leur déploiement et ont pris en main la formation des officiers SEALs pour leur transmettre les leçons qu’ils ont tirées de leur expérience du front. Après avoir quitté les équipes SEALs, ils ont créé une société, Echelon Front, pour enseigner ces mêmes principes dans le monde civil. Depuis lors, ils ont formé d’innombrables dirigeants et collaboré avec des centaines d’entreprises dans presque tous les secteurs d’activité aux États-Unis et dans le monde, leur apprenant à développer leurs propres équipes, à agir plus efficacement et à gagner.

Il s’agit d’une nouvelle théorie du leadership écrite par des hommes qui savent ce qu’est un conflit sur le terrain. Une théorie radicale, éprouvée, efficace, pour gagner son combat intérieur contre soi-même, pour comprendre et maitriser les lois du combat, et enfin, pour gagner. A travers le récit de guerre, théorisé ensuite, un très intéressant bagage à posséder, pour un excellent ouvrage, à posséder lui aussi.

En tant qu’officiers des Navy SEALs, les forces spéciales américaines, Jocko Willink et Leif Babin ont été déployés en Irak et ont mené l’unité Cogneur pendant la bataille de Ramadi, un des combats urbains les plus lourds de l’histoire des SEALs. À leur retour, ils ont créé et dirigé la formation des officiers SEALs. Depuis, ils se servent de leur expérience du front pour apprendre aux dirigeants du monde entier à mener leurs propres équipes et à s’imposer.

Responsabilité absolue : la méthode des Navy seals pour réussir – Ring – 19,95€

[amazon_link asins=’B07J34NSGS’ template=’ProductCarousel’ store=’httpwwwbrei05-21′ marketplace=’FR’ link_id=’a2422762-8776-44a3-974d-fc15183da3da’]

Turenne, Héros ou criminel de guerre ?

Moritz Gerber

Turenne (1611-1675), maréchal des armées du roi Louis XIV, est considéré comme l’un des plus grands stratèges de l’Histoire. On lui doit la première conquête de l’Alsace par la France et son nom orne bien des rues et des places de la région. Si pour les nationalistes français, « bouffeurs de Boches », il est une figure emblématique de la grandeur de la France, pour les autres, et surtout les Alsaciens, il n’est ni plus ni moins qu’un criminel de guerre. Massacres de populations, incendies de villages, viols, lâcheté devant l’ennemi, chevaux morts de faim jonchant les routes de son armée d’invasion, les accusations ne manquent pas et même les historiens universitaires doivent reconnaître que sa carrière est « entachée » par une « série d’exactions ».

Or voilà qu’en 1932, après l’annexion de l’Alsace par la France, un groupe de militants politiques, ultra-nationalistes d’extrême droite, parvient à faire ériger un obélisque à la gloire de Turenne. Et pas n’importe où ! A Turckheim ! La ville même où ses soudards ont massacré les habitants avec une férocité inouïe.

En 2018, ce symbole de mort est toujours debout. Continuité dans le changement ? En tous cas, c’est dans la même logique, en ce début de XXIe siècle, les ennemis de l’Alsace n’ont pas désarmé, ils ont imposé la région Grand Est, disparition de l’Alsace. Rideau ! C’était la touche finale, en finir une bonne Fois pour toutes avec l’Alsace et son particularisme. Ils pensent avoir réussi, que les Alsaciens vont se taire, et bien, c’est ce qu’on va voir ! L’Histoire est en marche ! Fondée sur de longues recherches d’archives, l’étude passionnante de Moritz Gerber nous révèle l’autre face de Turenne ainsi que la sombre origine de l’obélisque de Turckheim.

Un récit historique particulièrement intéressant, sur un personnage particulièrement controversé de l’histoire.

Turenne, Héros ou criminel de guerre ? – Moritz Gerber – Yoran Embanner – 13€

[amazon_link asins=’2367470480′ template=’ProductCarousel’ store=’httpwwwbrei05-21′ marketplace=’FR’ link_id=’e8d1afbe-b183-4cb1-a590-a5ce914699b1′]

Demain la dictature ?

Philippe Bornet

D’après une enquête de l’IFOP de novembre 2018, 41 % des Français sont d’accord pour confier le pays « à un pouvoir politique autoritaire, quitte à alléger les mécanismes de contrôle démocratique s’exerçant sur le gouvernement ». Un étudiant sur deux s’accommoderait d’un régime autoritaire.

Si l’Histoire ne repasse pas les plats, souvent elle balbutie. Une dictature apparaît quand les douze conditions suivantes sont réalisées dans l’ordre : 1. Désordre dans la rue. 2. Impéritie du gouvernement. 3. Mécontentement dans l’armée et la police. 4. Guerre ou menace de guerre. 5. Échec et peur des élites. 6. Prestige d’un général. 7. Séduction de l’intelligentsia 8. Crédit des pouvoirs financiers. 9. Désignation d’un coupable. 10. Répartition du butin. 11. Changement de Constitution. 12. Approbation populaire.

La méditation des leçons du passé est la seule prophétie des gens raisonnables.

Un ouvrage intéressant, en cette époque de révolte des Gilets jaunes, et de pouvoir qui ne se laisse pas faire, se défend très bien, et accentue même sa pression sur le peuple

Philippe Bornet, ancien journaliste, écrivain et essayiste, est historien du futur 

Demain la dictature – Philippe Bornet – La délivrance – 22€

[amazon_link asins=’B07LDFDBV2′ template=’ProductCarousel’ store=’httpwwwbrei05-21′ marketplace=’FR’ link_id=’4bb59380-dc4e-4bad-a4e4-50cf44d9df05′]

Quand le lys terrassait la rose

Daniel de Montplaisir

Jamais, dans l’histoire du monde, deux démocraties ne se sont fait la guerre. Mais avant qu’elles ne le deviennent, que de massacres ! Ainsi l’Angleterre et la France se sont-elles affrontées, souvent avec une incroyable violence, durant sept cent quarante-neuf ans. Chacune a essayé d’envahir l’autre, ou de la dominer, ou de l’empêcher d’en dominer d’autres. Toutes deux ont justifié l’appellation mutuelle d' »ennemi héréditaire ». Pour bâtir ensuite une paix, puis une alliance, qui dure maintenant depuis deux cents ans. Et pour construire ensemble une Union européenne, que l’une des deux s’apprête à quitter. On attribue à saint Augustin l’aphorisme « nul ne peut prédire ce que sera le passé ».

C’est sans doute pourquoi l’impression dominante de la longue histoire du couple franco-britannique donne l’Angleterre toujours victorieuse et la France toujours vaincue. Ce qui est faux, du moins sur le plan militaire. Durant leur millénaire face-à-face, les deux pays ont participé à une trentaine de guerres, seuls ou dans le cadre de coalitions, et se sont combattus au cours de deux cents batailles majeures. On sait rarement que la France a en remporté les deux tiers. Ce livre, fruit d’une minutieuse recherche, en retrace le cheminement.

Même si l’éternelle rivalité entre Français et Anglais dépasse un peu les Bretons, qui ont été dans un camp comme dans l’autre à plusieurs époques de l’histoire, ce livre est instructif. Il permet de remonter aux sources des grandes batailles entre la France et l’Angleterre. De se plonger dans l’histoire d’un conflit majeur opposant deux géants d’Europe, des deux côtés de la Manche.

Quand le lys terrassait la rose – Daniel de Montplaisir – Mareuil – 19,9€

[amazon_link asins=’2372541005′ template=’ProductCarousel’ store=’httpwwwbrei05-21′ marketplace=’FR’ link_id=’bef8fbab-2f7d-42bf-949a-c37abaf92f03′]

La Peur et la Liberté

Keith Lowe

La Seconde Guerre mondiale fut l’un des événements les plus catastrophiques de l’histoire de l’humanité. Si on en connaît le déroulement, on en discerne mal les conséquences immédiates et durables. En quoi les épreuves et la mémoire de ce bain de sang – et des liens qu’il a créés – affectent-elles le monde moderne ? En quoi les mémoires de violence, les rêves d’égalité et le désir de liberté que la guerre a engendré transforment-ils les pays et les communautés dans lesquelles nous vivons aujourd’hui ?

Keith Lowe décrit et analyse une période de bouleversements géopolitiques, sociaux et économiques sans précédent. Il montre comment la peur – si prégnante durant le conflit – et la liberté – à laquelle le monde aspire en 1945 – ont été les moteurs de la création de ce nouveau monde de l’après-guerre. Comment cette matrice a conduit des responsables politiques à imaginer des sociétés modernisées, certains aspirant à un gouvernement mondial, d’autres défendant l’indépendance. Comment elle a mené à l’effondrement du colonialisme européen, à la naissance de deux superpuissances et à la guerre froide. Il démontre enfin et surtout à quel point l’après-guerre, époque de terreur et d’émerveillement, trouve encore des résonances dans les débats actuels sur le nationalisme, l’immigration et la mondialisation que nous vivons aujourd’hui.

Non content d’expliquer et d’analyser ces changements majeurs et les mythes qui en sont nés, Keith Lowe les incarne en plaçant au cœur de chaque chapitre l’histoire d’un homme ou d’une femme qui ont survécu au conflit et en ont été profondément bouleversés – qu’ils soient victime ou bourreau. Il livre ainsi une brillante histoire mondiale incarnée, qui renouvelle en profondeur notre connaissance du second XXe siècle et fera autorité.

Il s’agit d’un vrai livre d’histoire. Pas de jugement, des faits, seulement des faits, qui nous permettent de comprendre pourquoi nous en sommes là aujourd’hui. Le livre est absolument passionnant, le travail est colossal et la bibliographie gigantesque indique la durée du travail réalisé par l’auteur. Il doit figurer en bonne place dans vos bibliothèques.

La peur et la liberté – Keith Lowe – Perrin – 27€

[amazon_link asins=’B07MSFLWPX’ template=’ProductCarousel’ store=’httpwwwbrei05-21′ marketplace=’FR’ link_id=’137d218b-e73b-4921-9909-9c3a3933881a’]