Rennes. Un stage de tir opérationnel avec un ancien membre du GIGN, ça vous dit ?

A LA UNE

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Un stage de tir opérationnel avec un ancien membre du GIGN, ça vous dit ?

C’est en tout cas ce que propose le club Défenses Tactiques, qui ne cesse d’innover dans ses propositions de formations, d’ateliers, de sports.  Vendredi 31 Mai 2019 donc, Philippe B. ancien membre du GIGN, viendra organiser un stage de tir opérationnel au club.

Comme son nom l’indique, le tir opérationnel est une activité qui vous permettra de découvrir les règles de sécurité, les manipulations élémentaires, mais aussi ce qu’est un tir de précision et de riposte, un rechargement tactique et d’urgence, un tir en déplacement et depuis des abris, tir depuis un véhicule ou un lieu clos….

Tarif : 180 euros
(hors munitions prévoir 250 cartouches)

Ce montant ne comprend pas les munitions si vous ne possédez pas votre propre armement il faut rajouter :

Tarifs :
15 € location de l’arme.
15 € par boite de 50, il faut 250 cartouches pour le stage donc 5 fois 15 = 75 € + 15 € location d’arme = 90 €
Montant total pour ceux qui ne possède rien = 270 €

Pour les gens qui possèdent leurs armements, il faut envoyer avec votre règlement la photocopie de votre détention d’arme et l’avoir également le jour même. Pour les autres participant n’ayant pas d’armement sera demandé un extrait de casier judiciaire n°3.

Pour des raisons de sécurité le lieu du stage sera donné au dernier moment.

Pour vous inscrire :

Il suffit d’envoyer votre règlement à l’adresse suivante :

FAUDEMER frédéric
17 bis la perrais 35580 GUICHEN.
Règlement à l’ordre de : MR Faudemer Frédéric.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « En politique, il faut prévoir le pire pour que celui-ci ne se produise pas et se donner les moyens de...

Eric Zemmour : « En politique, il faut prévoir le pire pour que celui-ci ne se produise pas et...

Lorient. De la cocaïne et des armes saisies, intervention du Raid

Le trafic de drogue continue d'empoisonner la Bretagne tandis qu'il enrichit les dealers, provenant souvent d'Île-de-France par ailleurs. À...

Articles liés

Tennis. L’Open de Rennes revient en septembre 2021

En 2021, l'Open Blot Rennes de Tennis se déroulera en septembre et accueillera son nouveau directeur sportif : Nicolas MAHUT . L'Open Blot Rennes a...

Dans les prisons bretonnes : feu de matelas, séquestration, tentative d’évasion…

Il n'y a pas que les tournevis et les couteaux qui se radicalisent et qui s'en prennent aux civils ou aux policiers municipaux, généralement...

BFMTV en reportage à Rennes et sa municipalité qui bâche des écoles plutôt que d’appeler à neutraliser les dealers

Les trafics de stupéfiants s'insinuent parfois de manière inattendue dans la vie des quartiers. À Rennes par exemple, plutôt que d'appeler les pouvoirs publics à...

Rennes. Soupçonnés de violences aggravées, enlèvement et séquestration….ils sont laissés libres sous contrôle judiciaire

Les défenseurs de la magistrature française ont beau s'agiter dans tous les sens actuellement pour dénoncer « la démagogie » de ceux qui critiquent...