Messe en latin : trois nouveaux lieux de culte en Bretagne

A LA UNE

Depuis l’édition de notre carte des messes en latin en Bretagne en 2015, et sa mise à jour en 2016 avec quatre nouveaux lieux de culte, d’autres sont apparus très récemment, notamment à la faveur du développement des dessertes des pères dominicains d’Avrillé (Résistance) et la création d’une chapelle non una cum au nord-est de l’Ille-et-Vilaine. Redon, dépourvu de lieu de messe stable à cinquante kilomètres à la ronde, reste l’endroit de Bretagne le plus déshérité pour les fidèles de la messe traditionnelle.

Du côté des lieux de messes non una cum (sédévacantistes), l’abbé Hecquard, basé en Touraine, a désormais une chapelle à Sains, entre Dol-de-Bretagne et Pontorson. Il fallait jusque-là aller à Saint-Malo (FSSPX, diocèse), Rennes (ICRSP, FSSPX) ou Montauban-de-Bretagne, où se trouve un autre lieu de culte sédévacantiste.

Les dessertes des dominicains d’Avrillé et des prêtres de la Résistance – issus de la FSSPX mais refusant tout accord avec Rome tant que le pape ne renie pas le concile Vatican II – se développent aussi en Bretagne. Citons ainsi la construction d’une chapelle de 8×12 mètres de haut à Lécousse près de Fougères, dédiée à Notre-Dame des Rochers et en cours d’achèvement, pour une trentaine de fidèles réguliers, ainsi qu’un lieu de culte dans le nord-ouest de la Bretagne (1150, route de Mezgouez Plougasnou). Tous deux sont desservis par l’abbé Salenave.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« Vivre ensemble » à Brest. Des policiers attaqués dans le quartier de Kérédern

La police n'effraie plus les voyous. A Brest, des policiers ont été attaqués, dimanche, en pleine journée, dans le...

Marsault, l’encre et le bazooka

Marsault, dessinateur humoristique et auteur de bande dessinée à succès, est l'invité de Livre Noir. Rare dans les médias,...

Articles liés