Emploi. Comment se porte la Bretagne de l’intérim ?

A LA UNE

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

En Bretagne administrative (B4), une étude indique que le nombre d’intérimaires a diminué de 1,6 % en un an. L’occasion de faire le point sur la situation générale de l’intérim.

Intérimaires : des disparités à l’échelle hexagonale

Comment se porte le secteur de l’intérim ? Une récente étude en la matière nous indique que le travail temporaire a connu une baisse de 6,6 % entre janvier 2018 et janvier 2019 pour l’ensemble de l’Hexagone. Si le BTP connait une stagnation, les services (-2,3 %) et le commerce (-3,8 %) ont eu moins recours aux intérimaires. Mais d’autres domaines sont encore moins bien lotis, telle l’industrie qui a vu son nombre d’intérimaires décroître de 7,8 % sur cette même période. Même constat chez les transporteurs avec respectivement 12,8 % d’intérimaires en moins en décembre 2018 et -13,5 % en janvier 2019 par rapport aux chiffres d’il y a un an.

Par ailleurs, toutes les catégories professionnelles sont impactées par cette diminution. Toutefois, les cadres et professions intermédiaires s’en sortent mieux avec -0,7 % sur un an quand le nombre d’intérimaires parmi les ouvriers qualifiés (-7,1 %), les employés (-7,4 %) et les ouvriers non-qualifiés (-7,6 %) chute plus nettement.

Les disparités se retrouvent également au plan géographique puisque toutes les régions ne sont pas logées à la même enseigne. Ainsi, seule la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur a vu son nombre d’intérimaires progresser (+1,6 %). intérim

Cependant, cette baisse du travail temporaire observée en janvier doit toutefois être relativisée car elle fait suite à une phase de croissance qui dure depuis janvier 2015.

La Bretagne de l’intérim

Pour ce qui est de la Bretagne (B4), l’emploi intérimaire a donc baissé de 1,6 % entre janvier 2018 et janvier 2019. Chez nous aussi, la majorité des secteurs connaît une diminution des effectifs. Si les transports (+16,2 %) et le commerce (+0,4 %) voient leurs nombre d’intérimaires progresser, ce n’est pas le cas du BTP (-0,8 %), de l’industrie (-3,2 %), ni des services (-5,8 %).

Par ailleurs, la baisse impacte la plupart des qualifications, à savoir les cadres et professions intermédiaires (-2,8 %), les employés (-6,8 %) et les ouvriers qualifiés (-11,8 %). À l’inverse, on a davantage embauché en intérim chez les ouvriers non qualifiés (+7,0 %).

Enfin, des disparités existent aussi selon les départements puisque seul le Finistère a vu son nombre d’intérimaires progresser sur 12 mois (+3,7 %) quand, dans le même temps, les Côtes-d’Armor (-2,7 %), l’Ille-et-Vilaine (-3,3 %) et le Morbihan (-3,5 %) voyaient ce nombre reculer. Pour contextualiser ces chiffres, il faut également souligner que l’intérim représente une part relativement stable (2,9 % à 3,6 %) de l’emploi salarié en France depuis 2000.

Photo : Pixabay (Pixabay License/Nickbar)
[cc] Breizh-info.com, 2019 dépêche libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Aet eo Paol Kalvez da Anaon

Aet eo ar skrivagner ha stourmer evit ar brezhoneg Paol Kalvez da anaon d'an 30 a viz gouere. 97...

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner !

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner ! https://www.youtube.com/watch?v=sWsnsLcNJuo Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...

Articles liés

Assurance chômage : une réforme en trois points

Instauration d'un bonus-malus pour les entreprises ayant souvent recours à des contrats courts, nouvelles règles sur les conditions d'éligibilité à l'assurance chômage, dégressivité de l'allocation chômage...

Aux origines de la Bretagne, une invasion migratoire ?

L'originalité de la Bretagne vient de son peuplement par l'immigration massive de Celtes de Grande-Bretagne, à l'époque où les invasions barbares emportaient l'Empire romain. Dans...

Montessori : des écoles inaccessibles aux plus modestes ?

Alors qu'une nouvelle école Montessori (trilingue : français, anglais, espagnol) devrait ouvrir à Bréal/Montfort au sud-ouest de Rennes, il convient de revenir sur cette...

Diwan : ha bremañ petra vo graet ?

An nen az a war ar rouedadoù sokial er mare-mañ en deus gwelet fotoioù dic'hortoz war pajennoù zo : tud o tougen panelloù « Diwan, ha...