Automobile. ECO-L’eau (moteur à eau) annonce son premier partenariat avec un garagiste en Bretagne

A LA UNE

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

Réduire la consommation de carburant grâce à un investissement vite rentabilisé, tel est le pari d’ECO-L’eau, le moteur à eau inventé par Laurent Baltazar. Aujourd’hui, la société bretonne annonce son premier partenariat avec un garagiste, en vue d’un développement en franchise.

Désormais, il est ainsi possible de faire installer un moteur à eau en toute simplicité à Morlaix.

Le concept ECO-L’eau

Il est né d’un constat simple : Laurent Baltazar, son créateur, a constaté qu’un moteur fonctionne mieux par temps froid et humide, tout simplement parce que l’air est plus dense. L’entrepreneur touche-à-tout s’est donc lancé dans l’aventure du moteur à eau, avec le projet de développer son propre kit destiné à équiper tous types de moteurs thermiques dont ceux des voitures, utilitaires, mais aussi des tracteurs, engins de chantier, camions, etc. Son inspiration ? La machine à vapeur du XIXe siècle, un principe prometteur qu’il décide d’adapter à l’automobile. Laurent marche ainsi dans les pas de célèbres inventeurs, comme Hugon, Clerget et Lavoisier.

Un kit facile à installer sur tous les moteurs thermiques

Le moteur à eau est vendu sous la forme d’un kit à installer soi-même, qui est décliné pour tous les moteurs thermiques. Il fonctionne aussi bien sur les voitures, les groupes électrogènes, les bateaux, voitures, camions et engins de chantier. Si on ne veut pas mettre les mains dans le cambouis, on peut opter pour le forfait « installation à domicile » en Bretagne, ou se rendre chez le garagiste partenaire d’ECO-L’eau.

« Notre ambition est de permettre à tout un chacun de pouvoir faire baisser sa consommation de carburant et de réduire son empreinte écologique. » explique Laurent Baltazar.

Le principe ? Celui de la récupération de la chaleur en plaçant un échangeur sur la ligne d’échappement. Celle-ci transforme l’eau en gaz par l’intermédiaire d’un échangeur. Ensuite, la vapeur est injectée dans le moteur au niveau de l’admission, ce qui a pour effet de refroidir le mélange air-carburant. À la clé : un meilleur rendement, plus de couple, et une diminution de la consommation de carburant et des rejets polluants. Les kits sont intégralement fabriqués en France.

Le kit ECO-L’eau peut être installé en deux heures sur la plupart des moteurs de base sans modification majeure. Il comprend :

– un catalyseur miniaturisé de la taille d’une boîte d’allumettes, qui se monte de manière externe, sans soudure, avec un collier
– un diffuseur à raccorder sur l’admission (perçage de la Durit d’admission)
– un bulleur de 1 litre en polypropylène 8 x 8 x 20 cm
– 2,5 m de Durit en silicone
– un filtre à air raccordé sur le bulleur.

Prix : kit seul : 349 € (à partir de)
Kit avec installation : 849 €

Toutes les informations ici

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Aet eo Paol Kalvez da Anaon

Aet eo ar skrivagner ha stourmer evit ar brezhoneg Paol Kalvez da anaon d'an 30 a viz gouere. 97...

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner !

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner ! https://www.youtube.com/watch?v=sWsnsLcNJuo Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...

Articles liés

Automobile. Sur les 6 premiers mois de l’année, le marché de l’occasion affiche une hausse record

En Juin, le marché du véhicule d'occasion enregistre d'excellent résultats avec 547 997 unités, en retrait par rapport à juin 2020 de -6.4%, mois exceptionnel qui avait suivi le...

Automobile. Obligatoire à partir de 2022 sur les véhicules neufs, à quoi servira la « boîte noire » ?

À partir de 2022, les véhicules neufs vendus en Europe seront dotés d'une « boîte noire ». À quoi servira précisément ce nouveau dispositif...

Interdiction des signalements des contrôles de vitesse sur les applications dédiés : « Le décret en trop » pour la Ligue de Défense des...

Paru au Journal officiel le 20 avril, un nouveau décret interdira aux applis de type Waze ou Coyote de signaler les contrôles de vitesse,...

Automobile. Le point sur le marché du véhicule d’occasion

En mars, malgré les nouvelles mesures de confinement, le marché de l'occasion confirme la bonne tendance enregistrée en début d'année avec un volume de 587...