Mariage. Votre ADN vous prédispose-t-il au bonheur ?

A LA UNE

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

Et si le secret d’un le secret d’un mariage heureux se cachait dans l’ADN ? Une idée que suggère les conclusions d’une récente étude.

Mariage : le bonheur est dans l’ADN ?

« Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point ». Si certains, à l’instar de Pascal, ont choisi d’exclure la raison d’une potentielle explication à l’amour entre deux personnes, d’autres ont entrepris d’apporter une justification (partiellement) génétique à ce phénomène d’attirance mutuelle.

Ainsi, une équipe de chercheurs de la Yale School of Public Health (États-Unis) s’est penchée sur les habitudes et le patrimoine génétique d’un échantillon de 178 couples. L’âge des individus composant ces derniers étaient compris entre 37 et 90 ans. Les couples en question ont d’abord dû remplir un questionnaire de satisfaction quant à leur bonheur marital (sentiment de sécurité, devenir du couple, épanouissement, etc.). Ils ont ensuite fourni un échantillon de salive aux scientifiques.

Génotype GG : pour un mariage heureux

Les résultats de leurs travaux ont été publiés dans la revue scientifique PLOS One il y a quelques jours. Nous y apprenons que la présence d’un particularisme génétique chez l’un des deux époux conduisait à un sentiment de satisfaction et de sécurité dans le couple plus important. Ce particularisme, c’est la présence du génotype GG, qui impacte les récepteurs de l’ocytocine dans l’organisme. L’ocytocine est une hormone jouant un rôle dans l’affection, notamment concernant les liens sociaux et la relation entre la mère et l’enfant.

En guise de synthèse, l’étude nous indique alors qu’au sein des couples où ce particularisme génétique est présent, le « bonheur marital » y était supérieur d’environ 4 % par rapport aux unions qui en étaient dépourvues.

mariage

La génétique risque-t-elle de tuer l’amour ?

Selon les scientifiques auteurs des travaux, ceux-ci montrent que « la satisfaction que nous retirons de nos relations amoureuses n’est pas uniquement liée à notre personnalité ou à nos expériences en couple : les époux sont aussi influencés par leurs prédispositions génétiques ». En dehors du couple, les personnes dotées de ce génotype GG disposent également d’une empathie plus élevée que leurs semblables, font preuve d’une plus grande sociabilité et d’une plus grande stabilité émotionnelle.

Pour le docteur Joan Monin, directeur de l’équipe de recherche de la Yale School of Public Health, « dans le mariage, les gens sont aussi influencés par leurs prédispositions génétiques et celles de leur partenaire ». À l’avenir, l’étude réalisée devrait être reproduite sur un échantillon d’individus plus importants aux dires des scientifiques. Au grand dam des partisans de l’amour inexplicable…

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/VladBitte)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Aet eo Paol Kalvez da Anaon

Aet eo ar skrivagner ha stourmer evit ar brezhoneg Paol Kalvez da anaon d'an 30 a viz gouere. 97...

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner !

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner ! https://www.youtube.com/watch?v=sWsnsLcNJuo Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...

Articles liés

Génétique. Le peuple breton, largement distinct du reste de la France ?

Le peuple breton, largement distinct génétiquement du reste de la France ? Voici une information qui ne surprendra pas grand monde, mais qui, validée...

Populations humaines : différences génétiques et controverses

Existe-t-il sujet scientifique plus sulfureux que celui des différences génétiques entre les populations humaines ? Dans cette émission, Floriane Jeannin et Nicolas Faure étudient cette...

Santé. Une étude révèle l’existence de plus de 500 gènes communs à l’anxiété et à la dépression

De nouveaux travaux scientifiques viennent de permettre l'identification de plus de 500 gènes qui influencent à la fois la dépression et l'anxiété, confirmant ainsi...

Sensibilité à la douleur : la faute à un héritage génétique néandertalien ?

Une récente étude a indiqué que les héritiers d’une mutation génétique néandertalienne seraient plus sensibles à la douleur. Qu'en est-il ? L'homme de Néandertal toujours...