Migrants à Arzano, affaire Diana et Aram. Deux élus de la République interdits d’accéder à une réunion en Préfecture de Quimper ?

A LA UNE

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

MAJ  : Il semblerait que contrairement à ce que nous affirmions, citant nos sources, l’association « Cent pour un toit » n’ait pas participé à la réunion.

Ce vendredi 22 mars, à 14 h 30, se tiendra une réunion technique à la préfecture de Quimper, concernant le projet de CAO d’Arzano — qui suscite des oppositions dans le secteur, mais aussi l’avenir en France de Diana et Aram, deux immigrés déboutés du droit d’asile et sous le coup, tous les deux, d’une obligation de quitter le territoire.

Une réunion à laquelle sont conviés des élus locaux mobilisés pour le maintien de la famille géorgienne dans la région, et pour le CAO de migrants. Mais aussi des élus départementaux, le Préfet et…. des membres du collectif militant « Cent pour un toit », qui rassemble tout au plus quelques centaines de sympathisants sur le Finistère. Le député Erwan Balanant sera également de la partie, lui qui soutient bec et ongle la famille pourtant sous l’obligation légale de quitter le territoire français.

Une réunion à laquelle ne sont par contre pas conviés ni Patrick Le Fur, ni Renée Thomaïdis deux conseillers régionaux Rassemblement national qui se sont vus adresser une fin de non-recevoir à leur demande d’y assister en tant qu’élu, ni Pierre Couedelo, conseiller municipal de Redene, ville faisant pourtant partie de la communauté de communes de Quimperlé, concernée donc elle aussi par le projet de CAO. Les trois élus sont extrêmement surpris et s’interrogent sur le caractère démocratique de cette réunion. « Aucune opposition ne peut être entendue, alors que très majoritairement, les habitants d’Arzano sont contre l’ouverture du CAO, confirmé à demi mot par la Préfecture » nous dit Patrick Le Fur.

D’autant plus que contrairement à l’association « Cent pour un toit », faible en adhérents, mais qui est aux manettes depuis plusieurs mois derrière l’affaire Aram/Diana, les élus du Rassemblement national peuvent se targuer de représenter les 22,67 % des votants qui ont choisi Marine Le Pen au second tour de la présidentielle 2017 en Finistère. ET M. Couedelo d’être un élu local d’une commune jouxtant Arzano.

Nous avons cherché à joindre la Préfecture depuis ce vendredi matin pour comprendre l’interdiction faite aux élus de la République d’assister à la réunion et d’être informé. Omerta totale. Malaise. Les élus, eux non plus, n’ont pas eu de réponse outre que la fin de non-recevoir.

« C’est vrai, cela fait un peu désordre » nous glisse une source pas très éloignée du dossier. Censure politique ? Volonté d’avancer sans que la population ne soit au courant de ce qui se trame ? En refusant l’accès à cette réunion à ces élus de la République, la préfecture du Finistère ouvre la voie à toutes les théories du complot….

Crédit photos : Wikipédia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes. Crêperie Le Vieux Quimper, une valeur sûre du Bouffay

« Quand je vois ce que je livre, je sais que c'est bon ». C'est aiguillé par un livreur de légumes...

Muntr Wilhem Houssin : an deorienn hag ar realder

Wilhem Houssin a zo bet peurlazhet disadorn dremenet. Bazailhet eo bet e kreiz kêr e Sant-Jakez al Lannoù, da...

Articles liés

Quimper. Un policier sérieusement blessé par un migrant qui lui a foncé dessus en voiture

Le site France Info révèle qu'un policier a été sérieusement blessé, renversé par un migrant mardi soir à Quimper (Finistère). « Agé de 19 ans,...

Quimper. 18kg de cocaïne et d’héroïne saisis par la Police, 4 trafiquants arrêtés

C'est un énorme coup - la plus grosse saisie de l'histoire de la Police Judiciaire de Quimper - réalisée par les forces de l'ordre...

Lettre ouverte à Mme Isabelle ASSIH , maire de Quimper

Claudine Dupont-Tingaud, ancienne conseillère régionale de Bretagne et présidente de REAGIR ( Résister et Agir pour la défense de nos identités ), nous adresse...

Entre 4000 et 5000 manifestants à Quimper pour les langues de Bretagne

Un beau bras d'honneur collectif adressé au Garde des Sceaux, Dupont-Moretti, qui a employer le terme de « baragouiner » pour évoquer les langues...