Malgré une annonce faite à quelques heures du 1er avril, l’information n’avait rien d’une plaisanterie. La nouvelle porte-parole du gouvernement d’Edouard Philippe est désormais Sibeth Ndiaye. Présentation…

Sibeth Ndiaye, une nomination controversée

Signal électoral avant les européennes pour les uns, nouvelle erreur de casting pour les autres, le petit remaniement à la tête de l’État annoncé dimanche 31 mars a donc vu Nathalie Loiseau, Mounir Mahjoubi et Benjamin Griveaux démissionner du gouvernement.

Concernant Nathalie Loiseau, la tête de liste LREM pour les élections européennes est remplacée par Amélie de Montchalin aux Affaires européennes tandis que le poste de ministre de la première se transforme en secrétaire d’État avec ce passage de témoin. Quant à Mounir Mahjoubi, le secrétaire d’État au Numérique cède sa place à Cédric O, un ancien conseiller de Dominique Strauss-Kahn…

Enfin, vient le cas de Benjamin Griveaux. Le porte-parole du gouvernement a lui aussi quitté son poste pour se consacrer, tout comme Mounir Mahjoubi, à l’investiture LREM pour les prochaines élections municipales à Paris qui auront lieu en 2020. Désormais, la parole du gouvernement sera portée par Sibeth Ndiaye. Une nomination controversée.

« Yes, la meuf est dead » : Sibeth Ndiaye dans le texte

Qui est donc Sibeth Ndiaye ? Née en 1979 au Sénégal, elle a été naturalisée française en 2016. Chargée des relations de presse du candidat Emmanuel Macron au cours de la campagne présidentielle pour l’élection de 2017, elle fut durant ses études une militante de l’UNEF (Union nationale des étudiants de France) puis du Parti socialiste. Un engagement qui la conduira à faire partie de l’équipe de campagne de Dominique Strauss-Kahn pour la primaire PS de 2006.

Suite à l’élection d’Emmanuel Macron comme président de la République, elle est alors nommée conseillère presse à l’Élysée. C’est à ce poste que Sibeth Ndiaye va se faire connaître du grand public, et ce, d’une manière assez peu élogieuse. L’épisode le plus marquant de cette communication façon Ndiaye restera probablement ce SMS envoyé par celle-ci au sujet de l’annonce du décès de Simone Veil en juin 2017 : « Yes, la meuf est dead », aurait alors répondu la conseillère presse à un journaliste lui demandant de confirmer ce décès.

« J’assume parfaitement de mentir pour protéger le président »

Un message que Sibeth Ndiaye a depuis fermement démenti avoir envoyé. Mais d’autres propos polémiques sont aussi attribués à cette dernière, comme une déclaration faite au magazine L’Express en juillet 2017, toujours visible par ailleurs : « J’assume parfaitement de mentir pour protéger le président », déclare-t-elle alors au sujet de la politique de communication de l’Élysée. En précisant au passage que l’équipe en charge de la communication presse d’Emmanuel appelle « les médias quotidiennement quand on a des divergences d’interprétation ».

Une fois rappelé l’ensemble de ces éléments, les observateurs n’ont donc pas été surpris de l’avalanche de critiques venues de toutes parts suite à la nomination de Sibeth Ndiaye comme porte-parole du gouvernement. Florilège :

Crédit photo : Page Facebook Sibeth Ndiaye
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine