Nathalie Loiseau et LREM sont toujours en tête des intentions de vote lors des élections européennes, selon un sondage BVA Orange, Europe 1, La Tribune. Néanmoins, aucun décollage depuis l’annonce de la tête de liste, peu charismatique, inconnue d’une majorité de Français, fort peu dynamique.

UN INTÉRÊT EN BAISSE POUR LES ELECTIONS EUROPÉENNES

56% des Français se disent intéressés par le scrutin européen : c’est six points de moins que lors de notre précédente mesure il y a trois semaines. On ne constate donc pas de regain d’intérêt après le premier débat télévisé de la campagne qui a opposé 12 candidats sur le plateau de France 2. Quatre Français sur dix (42%) affichent au contraire leur désintérêt pour ces élections (+6).

Dans le détail, l’intérêt se maintient au sein des catégories de population dans lesquelles il était déjà plus haut que la moyenne (les retraités, les cadres, les sympathisants de la République en Marche), tandis qu’il diminue chez ceux qui se distinguaient déjà par une plus grande indifférence (notamment les jeunes).

UNE DYNAMIQUE QUI SE POURSUIT POUR FRANCOIS-XAVIER BELLAMY

La liste conduite par François-Xavier Bellamy recueille 13,5% des intentions de vote, soit 1,5 point de plus qu’en mars et 3,5 points de plus qu’en février. Une dynamique qui se fait notamment au détriment du Rassemblement national (20%; -1) et de Debout la France (4%; -1). Jean-Christophe Lagarde ne semble en revanche pas pâtir de ce mouvement, à un niveau bien moindre néanmoins (2%; +0,5 point).

EN TÊTE DES INTENTIONS DE VOTE, LA LISTE LREM RESTE STABLE

Alors que Nathalie Loiseau a officiellement été désignée tête de liste pour La République en Marche et le MoDem, on ne constate pas de rebond pour la liste LREM depuis notre précédente mesure : avec 24% des intentions de vote (stable), elle conforte pour le moment son avance sur le Rassemblement national (20%; -1 point).

A GAUCHE, LÉGER FRÉMISSEMENT DES INTENTIONS DE VOTE EN FAVEUR DE LA FRANCE INSOUMISE ET DE PLACE PUBLIQUE / LE PS

A gauche, la liste conduite par la France insoumise progresse de 0,5 point (8%), ce qui lui permet de se situer devant la liste EELV (7%; -1,5), qui pâtit toutefois de l’introduction de la liste « Urgence écologie » (1%) dans nos intentions de vote. L’écart se creuse par ailleurs entre la liste PS-Place publique conduite par Raphaël Glucksmann (5,5%; +0,5) et celle de Génération.s conduite par Benoît Hamon (3,5%; -0,5), tandis que Ian Brossat (liste PC) recueillerait toujours 2% des voix.—

Sondage réalisé du 10.04.2019 au 11.04.2019

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine