Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Pont-l’Abbé. Le Festival des Brodeuses doit prendre soin de son image… [Vidéo]

Le Festival des Brodeuses de Pont-l’Abbé aura lieu du 12 au 14 juillet 2019. Une superbe fête bretonne et bigoudène qui fait la part belle à notre tradition. Mais où le politiquement correct frappe aussi à la porte…

Les Brodeuses du Pays bigouden

Rendez-vous incontournable de l’été breton, le Festival des Brodeuses va voir sa 66e édition se dérouler du vendredi 12 au dimanche 14 juillet 2019 à Pont-l’Abbé, capitale du Pays bigouden.

C’est en 1954 que la première Fête des Brodeuses a vu le jour. Il s’agit désormais de l’une des plus anciennes manifestations traditionnelles de l’Hexagone. Elle a pour origine l’élection de la « Reine des Brodeuses », élection dont la première eut lieu en 1909. Cette tradition mobilisait à cette époque les nombreux ateliers de broderie que possédait la ville. C’était parmi les ouvrières de ces ateliers qu’était choisie la reine qui devait représenter la profession toute entière.

Si le temps a passé, l’esprit familial de cette Fête des Brodeuses, devenue en 2018 Festival des Brodeuses du fait de son succès, est toujours présent. Chaque année, les plus de 30 000 spectateurs peuvent alors découvrir quelques 1 200 costumes.

Festival des Brodeuses : le programme

Au programme de ces trois journées festives en terre bigoudène, la musique et la danse bretonnes seront au premier plan. Bagadoù et cercles celtiques se produiront alors dans les rues et sur scène. Avant le gigantesque final réunissant tout ce beau monde pour rendre hommage à la Reine des Brodeuses.

Le coup d’envoi du festival sera donc donné le vendredi 12 juillet au soir avec le concert des Ramoneurs de Menhirs sur la grande scène, place des Carmes. Quant à la première partie, elle sera assurée par Digresk, une formation mélangeant l’électro-rock et la musique traditionnelle.

Samedi 13 juillet, le défilé des enfants de « Bugale ar vro » sera l’un des temps forts de la journée. Plus de 400 participants et une dizaine de formations sont annoncés. En soirée, à partir de 20 h 30, rendez-vous est donné au Triskell pour célébrer les 50 ans du cercle celtique et du bagad de Beuzec-Cap-Sizun. Le cercle Ar Vro Vigoudenn donnera un spectacle ensuite. Enfin, un feu d’artifice sera tiré vers 23 h 15.

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, texte et plein air

Quant au dimanche 14 juillet, troisième et dernier jour de ces Brodeuses 2019, le grand défilé (avec pas moins de 27 cercles celtiques et bagadoù) aura lieu à partir de 11 h. L’après-midi, c’est du côté du théâtre de verdure que les choses vont se passer. Puis viendra l’heure de l’élection et du couronnement de la Reine des Brodeuses.

Enfin, le festival se terminera par un fest-noz qui va proposer une belle affiche puisque Sonerien Du et les Frères Morvan notamment monteront sur scène.

Pour se procurer les billets :

Ramoneurs de Menhirs : la fausse note ?

Dans la présentation de l’évènement faite sur le site du Festival, s’il est bien entendu question de faire vivre la tradition du terroir bigouden et breton, il est aussi précisé que les Brodeuses sont « une fenêtre ouverte sur le folklore étranger ». Le visiteur qui se rend à Pont-l’Abbé pour une fête traditionnelle dont les origines ont plus d’un siècle serait donc, « forcément », un amateur de musiques du monde ?

Le choix de faire jouer les Ramoneurs de Menhirs, davantage connus pour leurs textes politiques marqués du sceau de l’ultra gauche que pour leur incarnation d’une Bretagne bretonne et traditionnelle (le chanteur étant l’ancien guitariste du groupe alternatif Bérurier Noir…), ne semble pas particulièrement judicieux de la part des organisateurs.

Car les fidèles qui se rendent aux Brodeuses de Pont-l’Abbé chaque été n’y vont pas pour entendre des complaintes internationalistes ou la désormais obligatoire leçon de morale sur le « mélange des cultures ». Mais bien pour y retrouver cette âme authentiquement bretonne qui rejaillit à travers nos traditions ancestrales. Avis aux programmateurs : attention à ne pas scier la branche sur laquelle on est assis !

Crédit photo : Facebook Festival des Brodeuses
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

CALLAC, CARHAIX, Local, Politique

Callac, Carhaix, Saint-Brévin : l’illusion d’une “Bretagne allergique au RN”

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Bagadou : Cap Caval triomphe à Brest, première manche palpitante

Découvrir l'article

E brezhoneg, Evenements à venir en Bretagne, Local, ST-NAZAIRE

Sant-Nazaire : kentañ saloñs gwin Breizh !

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Bagadoù 4e catégorie : Spézet et Montfort-sur-Meu brillent à Pontivy, cap sur Saint-Malo et Lorient !

Découvrir l'article

Dinan, E brezhoneg, Local, Sociétal, Société

Kaon (Bro zDinan) : ur “stal-levrioù emveret” a zo bet savet…

Découvrir l'article

Immigration, Tribune libre, Vidéo

“La jeunesse emmerde le Front National” des Béruriers Noirs. Chronique d’une défaite totale [L’Agora]

Découvrir l'article

A La Une, Local, QUIMPER

Pont-l’Abbé : des caméras de surveillance pour une ville où la délinquance explose ?

Découvrir l'article

E brezhoneg, Politique

62% eus ar c’hallaoued evit ar yezhoù rannvro ha muioc’h a emrenerezh evit ar rannvroioù

Découvrir l'article

A La Une, Culture & Patrimoine

Trio Pêr Vari Kervarec : « Aider les Bretons à renouer avec notre culture, notre Histoire, nos langues, nos racines, notre identité mais aussi faire connaître l’âme bretonne à tous ceux qui le souhaitent » [interview]

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine, E brezhoneg, Patrimoine

Bezañ kelt : ha komz brezhoneg a vo awalc’h ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky