Petit livre de 148 pages L’Europe utile, de Jean Michel ARNAUD, se présente comme une synthèse rapide permettant à des électeurs lors des élections européennes prochaines de se retrouver facilement dans l’histoire de la construction européenne et de réfléchir à quelques questions qui peuvent se poser.

Si cette construction a été souvent chaotique elle n’en demeure pas moins « utile » face aux défis proches : leadership de la Chine, voire de l’Inde, quid des USA, croissance démographique africaine…

Deux parties :

  • L’évolution du projet et la perception française ; en fait analyse classique qui mériterait à être confrontée à des regards plus critique sur le rôle de créateur/destructeur des pères fondateurs plus ou moins impliqués dans un projet américain de réduction de la puissance européenne (pas abordé dans ce livre mais actuellement débattu ailleurs)
  • Des pistes pour réformer et des modalités pour les mettre en œuvre, pistes d’ailleurs peu novatrices mais se voulant d’approche « réaliste » par rapport aux possibilités permises par la bureaucratie européenne.

L’Union européenne est arrivée dans une impasse où elle symbolise la bureaucratie, l’impuissance pour les 500 millions d’européens face au reste du monde. Le livre se situe du côté du prolongement du projet face à des ruptures que seraient les mises en œuvre de projets plus « populistes » qui pour l’auteur sont d’abord des « égoïsmes » nationaux mais l’affaiblissement des « progressistes » entrainés par le président Macron est souligné. Cependant les faits sont que si l’Europe veut résister face aux perspectives mondiales elle doit s’unir, peut-être en fonctionnant en plusieurs cercles, en se rapprochant de la Russie ( cela va de soi à mon avis) et en promouvant l’Europe d’abord face à des lois européennes qui la torpillent ( refus fusion Alstom Siemens par exemple).

La véritable question est donc de savoir comment rendre acceptable pour les peuples les partages de souveraineté indispensables entre pays partageant une histoire et un destin communs. ( sic, dernière phrase de l’ouvrage).

Un livre qui se lit facilement mais qui  nous laisse un peu sur notre faim ; voir si la campagne électorale qui débute sera d’un niveau adéquat pour la construction européenne. J’en doute , hélas.

Eric Abgraal

L’Europe utile –  Jean Michel ARNAUD – Hermann – 12€

Jean-Michel Arnaud est vice-président de Publicis Consultants et directeur des publications de l’Abécédaire des Institutions. Cofondateur du quotidien gratuit, il est aussi vice-président de Metro International Newspapers et a présidé le groupe Domaines Publics. Conseiller du Commerce extérieur de la France, il enseigne l’intelligence économique à l’université Paris-Descartes. Il est co-auteur, avec David Lisnard, de Refaire communauté. Pour en en finir avec l’incivisme (2018).

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.