Concours Sardine Trophy. Les startups maritimes peuvent gagner gros !

Sardine Trophy

Le Sardine Trophy, concours pour les startups et entreprises innovantes de l’économie maritime, est encore accessible jusqu’au 15 mai. Avis aux porteurs de projets ! La récompense en vaut la peine…

Sardine Trophy : place à l’innovation maritime !

Le domaine de l’économie maritime est lui aussi propice à l’innovation. Comme en témoigne l’organisation de la deuxième édition du Sardine Trophy en cette année 2019, une compétition européenne de startups et entreprises innovantes dans les domaines de la mer (navigation, énergie, écologie, logistique et sports maritimes).

À l’origine de ce concours, était l’Oyster Trophy. Un premier rendez-vous en juin 2015 qui eut alors lieu dans le cadre idyllique du Cap Ferret. L’idée initiale était de créer un événement convivial autour de l’entrepreneuriat. De quoi donner des idées pour un évènement du même type, mais cette fois-ci dédié uniquement aux porteurs de projets ayant trait à l’océan. Une première édition du Sardine Trophy a ainsi été organisée à Marseille en 2017. Parmi les organisateurs, se trouvaient le cabinet conseil en stratégie Arcturus, les Pilotes Maritimes, la Fondation de la Mer et le Cluster Maritime français.

Pour cette première, le Sardine Trophy avait alors été remporté par Reverso, une startup ayant mis au point des voiliers modulaires et démontables :

Sardine Trophy : s’inscrire est encore possible

Quant aux modalités du concours, le principe est simple : dix startups sont sélectionnées pour présenter leurs projets autour des innovations maritimes. Afin de convaincre le jury et les participants, chaque porteur de projet est accompagné par des parrains (chefs d’entreprises) et a pour mission de démontrer la qualité et la pertinence du projet présenté. Le tout dans une ambiance conviviale permettant par ailleurs aux jeunes entrepreneurs d’étoffer leur carnet d’adresses.

Qu’ils s’inscrivent dans les secteurs de l’économie, de l’écologie ou des sports maritimes, les projets souhaitant concourir peuvent encore s’inscrire jusqu’au 15 mai prochain.

Les candidats doivent par ailleurs tenir compte des critères de sélection :

1. Avoir un projet / produit / service / technologie en accord avec le thème : les innovations maritimes (économie, écologie, sports…).

2. Être déjà constitué en société.

3. Être en mesure de présenter un commencement d’activité (études, brevets, prototypes, approche commerciale).

Un portefeuille d’expertises de 130 000 euros à la clef !

Le 13 juin prochain, un comité réunissant des experts du secteur maritime et l’ensemble des partenaires sélectionnera les 10 startups qui participeront au Sardine Trophy en septembre 2019. Enfin, nouveauté de cette nouvelle édition, le Sardine Trophy crée un prix spécial européen, décerné à la start-up réunissant au moins 2 ressortissants de l’Union européenne.

Le dossier de candidature en français et en anglais est disponible sur le site du www.sardinetrophy.com ou sur demande à l’adresse [email protected].

En ce qui concerne les gains, ceux-ci ont de quoi motiver les porteurs de projets puisque le vainqueur se verra attribuer un capital de 8 000 euros. Mais aussi (et surtout) un portefeuille d’expertises d’une valeur de 130 000 euros : pendant un an, l’ensemble des partenaires du Sardine Trophy mobiliseront gratuitement leurs compétences pour faire grandir le projet, selon les besoins de la startup dans leurs domaines d’activité respectifs (conseil juridique, communication et relations publiques, stratégie institutionnelle, recherche de financements publics et développement de marché, comptabilité).

De plus, remporter ce prix d’innovation permettra également à la startup d’avoir un accès à un réseau d’entrepreneurs, d’investisseurs et d’experts de l’économie maritime. La Bretagne, premier territoire maritime de l’Hexagone, brillera-t-elle à Marseille ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !