Eric Perez, maton et fier de l’être ! [Vidéo]

A LA UNE

Eric Perez rejoint la pénitentiaire en 1981. Pendant 30 ans, il gravit les échelons, travaille dans de multiples prisons. De cette expérience unique, il publie un témoignage poignant sur le monde carcéral. Agressé par un détenu avec une lame de rasoir, mitraillé par les complices d’Antonio Ferrara lors de son évasion de Fresnes, confronté aux islamo-racailles qui croupissent dans les maisons d’arrêts en France, formé par le GIGN pour rejoindre la prestigieuse Equipe Régionale d’Intervention et de Sécurité (ERIS), Eric Perez a mené sa vie de maton à 1 000%. Fier de son métier, il porte un regard lucide sur une administration pas assez honorée.

Voici comment son éditeur présente l’ouvrage :

En trente ans, Éric Perez a occupé presque tous les postes de «  terrain  » de l’administration pénitentiaire  : surveillant dans les maisons d’arrêt de Lyon, Roanne et Brest, puis gradé à Fresnes, chef d’équipe de la brigade ERIS, qui intervient pour rétablir l’ordre dans les prisons, et enfin responsable du parloir central et du quartier des mineurs de Fleury-Mérogis. Le monde carcéral, cet «  envers du décor  » où règne le rapport de forces permanent, physique et mental, entre détenus et gardiens, n’a pas de secrets pour lui.
Il nous décrit son parcours, jalonné de crises et d’affrontements parfois feutrés, parfois violents, et nous livre une typologie des détenus  : les psychopathes, les radicalisés, les «  pointeurs  », les mineurs, les cols blancs, les VIP… Chaque catégorie doit être traitée en fonction de critères particuliers, avec psychologie, mais toujours avec fermeté, dignité, et l’idée fixe qu’en toute occasion, force doit rester à la loi.

Les incidents (rébellions), les accidents (suicides), les catastrophes (la libération par un commando armé d’Antonio Ferrara à Fresnes en mars  2003), les frictions, parfois, avec la hiérarchie – Éric Perez a tout vécu et nous le raconte avec calme et humilité, mais aussi avec fierté, et ce faisant, donne ses lettres de noblesse à ce métier peu considéré, mais qui fait figure de dernier rempart entre la société et ceux qui n’en acceptent pas les règles.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Lorient. Un migrant tunisien s’échappe alors qu’il devait être expulsé…il ne sera pas expulsé !

Une nouvelle histoire qui témoigne de la capitulation de la République française sur la question de l'immigration - et...

Présidentielle 2022. Emmanuel Macron donné en tête devant Marine Le Pen et Valérie Pécresse

Dans un peu moins de 3 mois, si le gouvernement actuel ne fausse pas les règles du jeu, la...

Articles liés