Maltraitance de veaux dans un centre de transit : la vidéo de L214

A LA UNE

Alice (Collectif Nemesis) : « Le combat féministe doit être guidé par la raison, pas par la passion » [Interview]

On peut être une femme, féministe, sans être gauchiste ou « progressiste ». C'est en substance le message que...

« Confessions d’un Yakuza ». Jérôme Pierrat préface une plongée au coeur de la mafia japonaise [Interview]

Les éditions La Manufacture de livres ont le don pour dénicher et publier des histoires passionnantes. Notamment du côté...

Brest. « Sans langue bretonne, pas de Bretagne » : retour sur la mobilisation pour Diwan [Vidéo]

Les défenseurs de la langue bretonne étaient entre 1500 et 2 000 le 20 février à Brest pour protester...

Catalogne : l’effacement progressif de l’Espagne et de l’espagnol [Reportage]

Nous avons été enquêter en Catalogne lors des élections cruciales du 14 février. Place du catalan et du castillan,...

Paris. Retour sur le succès de la manifestation de Génération identitaire

La défense de l'identité, et le combat culturel, en Bretagne comme à Paris. Alors que des milliers de personnes défilaient...

Les associations militantes de défense animale Eyes on Animals et L214 viennent de diffuser une vidéo réalisée en caméra cachée concernant les conditions de transports de veaux nourrissons exportés depuis l’Irlande.

Certains de ces veaux sont arrivés au poste de contrôle de Tollevast (Manche), près de Cherbourg et ont été filmés. La vidéo montre la violence avec laquelle ils sont manipulés.

L’enquête a été réalisée en mars 2019, par 4 équipes des deux associations, qui étudiaient le transport de ces veaux exportés de l’Irlande vers les Pays Bas. 23 bétaillères se trouvaient à bord du ferry de la compagnie Stena Line, parti le 14 mars 2019 à 21 h 30 du port de Rosslare (Irlande), et arrivé le 15 mars 2019 à 16 h 20 au port de Cherbourg (Manche), peut-on lire dans un communiqué. 10 de ces 23 camions ont déchargé les veaux au poste de contrôle de Tollevast (Manche), situé à une dizaine de kilomètres du port de Cherbourg.

Attention, images choquantes

En 2018, l’Irlande a exporté plus de 100 000 veaux nourrissons, principalement à destination de l’Espagne et des Pays-Bas. En 2018, plus de 1 300 000 veaux nourrissons ont été transportés entre pays européens.

 L214 et Eyes on Animals appellent la Commission européenne à légiférer pour interdire le transport d’animaux non sevrés

Sébastien Arsac, cofondateur de l’association L214, déclare : « Le transport de veaux nourrissons sur de longues distances est intolérable. Ces veaux, à peine sortis du ventre de leur mère, subissent plus de 50 heures de transport dans des conditions terribles : entassés à 300 dans des bétaillères à 3 niveaux, assoiffés, manipulés avec violence, ils vivent un véritable enfer. L’Union européenne doit mettre un terme au transport des veaux non sevrés et des autres animaux nourrissons. En tant que consommateurs, nous pouvons directement agir en remplaçant au maximum les produits laitiers par des alternatives végétales. »

 L214 et Eyes on Animals portent plainte pour actes de cruauté.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Saint-Nazaire. Le jeune Ivan Maciuca obtient un prix en violon

Elève en violon au Conservatoire de Saint-Nazaire, Ivan Maciuca obtient un 3e prix au prestigieux concours Vatelot Rampal. https://www.youtube.com/watch?v=3VfqiKtBT6U Crédit photo...

500 000 données médicales de patients français disponibles gratuitement sur le darknet

Quand on vous dit qu'il ne faut pas croire tout ce que l'on vous raconte sur vos données qui...
- Publicité -