Tout sur l’autoconsommation : produire et consommer sa propre énergie

A LA UNE

Algues vertes. Mise en lumière d’un « très mauvais usage de l’argent public » avant les élections régionales ?

Tandis que la Cour des Comptes doit publier un rapport sur l'efficacité des mesures prises contre les algues vertes...

Scandale en forêt de Lanouée. Le conseil d’Etat autorise la construction d’éoliennes

C'est un véritable scandale validé par le conseil d'Etat, et qui concerne la forêt de Lanouée, dans le Morbihan. Le...

Bernard Rio (Un dieu sauvage) : « Le monde occidental est désenchanté et même déprimant si on ne prend pas un peu de recul...

Bernard Rio mène une double carrière d’écrivain et de journaliste. Il est l’auteur d’une soixantaine de livres, et a...

Immigration 2019. Seuls 15% des immigrés sous le coup d’une Obligation de Quitter le Territoire (OQTF) sont expulsés

C'est un scandale important révélé par la Cour des Comptes dans son rapport intitulé L’entrée, le séjour et le...

Jacques Attali : « Il n y a pas de solution à la pandémie qui ne soit globale, de même qu’il n y a...

Jacques Attali s’est beaucoup exprimé, a beaucoup écrit, au sujet notamment de la pandémie de Covid-19 à travers le...

Produire et consommer sa propre énergie. Tenter (il faut bien dire tenter) de réduire ses factures d’énergie à l’heure où les prix flambent. C’est aujourd’hui possible, et cela se développe un peu partout en France. On vous explique le pourquoi du comment…

L’autoconsommation, comment ça marche ?

L’autoconsommation est une méthode de consommation écologique qui permet de produire son énergie à l’aide de panneaux solaires, et de la consommer instantanément via les appareils de la maison. Cette méthode permet de réduire considérablement son indépendance au réseau électrique (sans pour autant être autonome), et de faire des économies sur ses factures d’électricité. Une installation solaire en autoconsommation est toujours raccordée au réseau électrique domestique. Il n’y a donc pas de système de stockage. En clair, lorsque les panneaux solaires produisent, les appareils de votre maison en fonctionnement consomment cette électricité. En cas d’insuffisance de production de la part des panneaux solaires, le réseau prend le relais et fournit l’énergie manquante. En cas de surplus de production, l’énergie produite en trop est réinjectée dans le réseau, ou revendue à un fournisseur d’électricité. En autoconsommation, l’enjeu est donc de dimensionner au mieux le kit solaire pour que la production de vos panneaux solaires corresponde à votre consommation

Installer soi-même son kit solaire

Depuis quelques années, avec l’avènement d’Internet et la hausse de l’intérêt pour les énergies renouvelables, il est possible d’installer son kit solaire soi-même. Un kit solaire est en général composé de panneaux solaires, de micro-onduleurs (convertisseur d’énergie), d’un coffret de protection (pour sécuriser l’installation) et de branchements qui permettent de raccorder le kit solaire au réseau. En France, il est possible d’installer son kit solaire seul (sans installateur) si la puissance de l’installation n’excède pas 3 kWc (l’équivalent de 12 panneaux). Au-dessus de cette limite, il faudra passer par un installateur agréé. Une fois raccordé au réseau, le kit solaire produit instantanément et les appareils électriques de la maison consomment directement l’énergie verte produite.

Pour calculer la rentabilité potentielle du kit solaire, certains sites proposent des simulateurs.

Pour le reste, pour le côté légal, voici ce que l’on peut lire sur le site du service public :

Vous avez le droit de vendre l’électricité obtenue à l’aide de votre installation photovoltaïque :

  • en totalité
  • ou seulement le surplus que vous n’utilisez pas.

Obligation d’achat

Électricité de France (EDF AOA), ou l’entreprise locale de distribution (ELD), a l’obligation d’acheter votre électricité :

Contrat d’achat

La demande de contrat d’obligation d’achat s’effectue en même temps que la demande de raccordement au réseau public d’électricité.

La durée du contrat est de 20 ans, non renouvelable. Elle s’applique à partir de la date de mise en service de votre installation (raccordement effectif au réseau).

Tarif d’achat et prime à l’investissement

Le tarif d’achat de l’électricité produite est fixé par trimestre. Celui qui s’applique à votre contrat correspond au tarif en vigueur à la date de demande de raccordement de votre installation. Vous adressez ensuite chaque année votre facture à la date anniversaire du contrat.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Suppression de “monsieur”, “madame”, “nom de jeune fille” : La théorie du genre imposée aux notaires

Le site Fdesouche s'est procuré un document révélant la suppression de « Monsieur », « Madame », « Nom...

Islamisme en Belgique. Molenbeek, génération radicale ?

Devenu mondialement célèbre comme un berceau du djihadisme européen, Molenbeek est la deuxième commune la plus pauvre de Belgique,...